Aller directement au contenu

Travail des enfants : Mondelez à la traîne dans les plantations de cacao

Le groupe Mondelez traineraît-il des pieds pour mettre en place la certification de ses fournisseurs de cacao. C'est ce que lui reproche l'ONG Stop the traffik.

Le groupe Mondelez traineraît-il des pieds pour mettre en place la certification de ses fournisseurs de cacao. C’est ce que lui reproche l’ONG Stop the traffik. Une pétition en ligne, qui a recueilli quelque 4 000 signatures, demande au géant de l’agroalimentaire de fixer une date butoir pour cette certification, rapporte Confectionnery News. 
 

Mondelez : des actions ciblées contre le travail des enfants

L’entreprise a expliqué qu’elle avait investi 400 millions d’euros dans son programme Cocoa Life au cours de dix dernières années. Elle a aussi affirmé qu’elle était l’un des premiers fabricants à s’approvisionner en cacao certifié et qu’elle avait mis en place une politique contre le travail de enfants avec Anti-Slavery International. 
 
 

Objectif pour les fabricants : un cacao 100 % certifié

« Nous reconnaissons l’engagement de Mondelez avec son initiative Cocoa Life, mais cette action pour Pâques se concentre sur une étape clé, pour un fabricant de chocolat : fixer une date publique pour certifier l’ensemble de ses produits, a expliqué Stop the traffik. Ce sur point particulier, nous avons le sentiment que Mondelez reste à la traîne par rapport à d’autres entreprises majeures telles que Mars, Ferrero et Hershey qui se sont engagées à une certification totale d’ici 2020. »
ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend