Aller directement au contenu

Un géant du snacking acquiert Pringles.

En avril dernier, le groupe agroalimentaire anglais Diamond Foods avait signalé son intention d’acquérir la société Pringles, célèbre fabricant de chips, actuellement aux mains de Procter & Gamble. Après avoir reçu l’aval des autorités commerciales américaines, britanniques et allemandes, c’est finalement l’Ukraine qui a également donné son accord.

En avril dernier, le groupe agroalimentaire anglais Diamond Foods avait signalé son intention d’acquérir la société Pringles, célèbre fabricant de chips, actuellement aux mains de Procter & Gamble. Après avoir reçu l’aval des autorités commerciales américaines, britanniques et allemandes, c’est finalement l’Ukraine qui a également donné son accord. Cela signifie que tous les feux sont au vert pour l’acquisition de Diamond Foods. Loin d’être anodine, cette acquisition permettra au géant britannique de tripler la taille de son activité snacking. La transaction avec Procter & Gamble est valorisée à 2,35 milliards de dollars. Avec Pringles, l’activité snacking de Diamond Foods devrait atteindre les 400 millions de dollars de EBITDA (Earnings before Interest, Taxes, Depreciation, and Amortization). Procter & Gamble recevra 1,5 milliard de dollars sous forme d’actions Diamond, le solde correspondant à une prise en charge de dette. Après cette opération, P&G détiendra 57% du capital de Diamond. D’ici la fin de l’année 2011, les actionnaires de Diamond Foods devraient valider la transaction.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend