Aller directement au contenu

Une brique alimentaire avec fenêtre.

Il semble bien que la fenêtre de visibilité se développe sur les emballages des produits agroalimentaires. Grâce à Sainsbury, les briques alimentaires ont la leur. Et c’est la gamme jus de fruits frais de l’enseigne qui bénéficie du nouvel emballage proposé par Elopak.

Il semble bien que la fenêtre de visibilité se développe sur les emballages des produits agroalimentaires. Grâce à Sainsbury, les briques alimentaires ont la leur. Et c’est la gamme jus de fruits frais de l’enseigne qui bénéficie du nouvel emballage proposé par Elopak. Astucieusement pensées, les quatre fenêtres rondes situées sur le côté de la brique indiquent au consommateur la quantité de jus à consommer pour respecter les recommandations de manger 5 fruits et légumes par jour. Le distributeur britannique précise que la fenêtre de 23 mm de diamètre a été étudiée pour correspondre à une portion équivalant à 200 ml de jus. Elopak, le fournisseur d’emballage agroalimentaire, n’en est pas à son coup d’essai pour ce type de briques avec fenêtres de la gamme Pure-Pak. Une marque de sucre espagnole proposait déjà en 2006 son sucre brun dans un Pure-Pak d’un litre. Là encore, la ligne de visibilité figurant sur le côté de la brique avait pour vocation de permettre au consommateur d’apprécier la quantité de sucre à utiliser pour cuisiner ou simplement sucrer un yaourt. Une brique de lait d’un producteur norvégien suivait également le même concept.

Ce concept est cependant une nouveauté dans les produits de la gamme proposée par le distributeur Saisbury, qui a amorcé une démarche de refonte du design de ses emballages l’année dernière. A cette occasion, le britannique proposait à Noël dernier des produits surgelés disposant de ce type d’emballage avec fenêtre de visibilité. Et elle devrait se poursuivre jusqu’en 2013, pour concerner au final 6 500 références. Cette opération, plus qu’un simple relooking, permet également à Sainsbury de réduire le poids de ses emballages à marque d’environ 33% par rapport au poids de référence mesuré en 2009.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend