Aller directement au contenu

Une nanoparticule pour lutter contre les Listéria.

Une équipe de recherche de Purdue University a mis au point une nanoparticule libérant de la nisine, un agent antimicrobien, afin d’augmenter la durée de vie des aliments potentiellement contaminés par Listeria monocytogenes. Produite naturellement par des bactéries, la nisine est une bactériocine possédant des propriétés bactéricides ou bactériostatiques.

Une équipe de recherche de Purdue University a mis au point une nanoparticule libérant de la nisine, un agent antimicrobien, afin d’augmenter la durée de vie des aliments potentiellement contaminés par Listeria monocytogenes. Produite naturellement par des bactéries, la nisine est une bactériocine possédant des propriétés bactéricides ou bactériostatiques. Utilisée comme additif alimentaire, sous le numéro E234, la molécule agit essentiellement sur les bactéries Gram+. Les nanoparticules renfermant la nisine permettraient une libération prolongée du polypeptide en présence de bactéries. Une belle avancée que l’équipe de recherche compte poursuivre. Les travaux de recherche vont en effet se poursuivre et s’étendre à d’autre pathogènes alimentaires comme E.coli.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend