Aller directement au contenu

Vague de froid, les prix des légumes vont augmenter ?

« La semaine prochaine, nous aurons épuisé nos stocks et si les températures ne remontent pas au-dessus de zéro dans la journée, on ne pourra pas cueillir, il n’y aura pas de produits à disposition et dans ces cas-là les prix vont augmenter ».

« La semaine prochaine, nous aurons épuisé nos stocks et si les températures ne remontent pas au-dessus de zéro dans la journée, on ne pourra pas cueillir, il n’y aura pas de produits à disposition et dans ces cas-là les prix vont augmenter ».

C’est en ces termes qu’Angélique Delahaye, présidente de Légumes de France, a souhaité indiquer clairement qu’en raison de la persistance de la vague de froid, il était inéluctable que les prix des légumes d’hiver augmentent dans les prochains jours.

Jusqu’à maintenant, le contraste entre un début d’hiver très doux, et donc une faible consommation de poireaux, choux, carottes et autres navets, et la vague de froid actuelle qui a au contraire entrainé une forte demande de ces légumes de saison avait permis d’éviter la pénurie, et donc l’augmentation des prix.

En effet, une grande partie de la production du début d’hiver avait été stockée en chambre froide, et est écoulée en ce moment. Même si aujourd’hui les prix n’ont augmenté que « de façon marginale », « quelques centimes » d’après Mathieu Pecquer, chef de service Agriculture et Qualité à la FCD, « la semaine prochaine, ce ne sera plus le cas » poursuit Angélique Delahaye. Cependant, la Fédération du Commerce et de la Distribution se veut rassurante puisque d’après Mathieu Pecquer, « nous ne devrions pas avoir de flambée des prix ».

 

Source : agro-media.fr avec AFP.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend