Aller directement au contenu

Viande : La COPA-COGECA appelle la Commission européenne à prendre des mesures

En charge du groupe de travail « Viande bovine » du COPA-COGECA, Jean-Pierre Fleury demande à la Commission européenne de prendre des mesures.

Viande : La COPA-COGECA appelle la Commission européenne à prendre des mesures
Le président du groupe de travail « Viande bovine » du COPA-COGECA, Jean-Pierre Fleury veut mettre un coup de pied dans la fourmilière et demande à l’UE de réagir.

C’est Jean-Pierre Fleury « himself » qui a décidé d’interpeller la Commission européenne sur la situation critique du marché de la viande en France. Pourquoi ? 

En charge du groupe de travail « Viande bovine » du COPA-COGECA, Jean-Pierre Fleury pointe du doigt une crise interminable due, à la fois, à l’embargo russe et ses impacts sur les exportations et les réglementations défavorables à la filière, qui se multiplient. L’homme propose ses solutions.

Soutenir les exportations et relancer la compétitivité de la filière viande

« Nous appelons la Commission à introduire des mesures rapidement pour aider à soutenir le marché, y compris un soutien aux exportations. La Commission doit mener des campagnes actives de promotion des exportations avec les acteurs économiques et contribuer à la recherche de nouveaux débouchés. Les barrières sanitaires doivent par ailleurs être levés, notamment dans les économies émergentes et les pays développés.», a déclaré le Président du COPA-COGECA, qui donne ses pistes de réflexion à la Commission européenne.

« Le secteur européen de la viande bovine joue un rôle essentiel dans la garantie de l’emploi et de la croissance, en particulier dans des zones rurales (…). Il est essentiel pour l’économie européenne. Le secteur doit donc rester compétitif et la Commission doit tout mettre en œuvre dans ce but, en activant des mesures d’urgence et en trouvant de nouveaux débouchés pour nos produits de qualité. Nous entendons maintenir la pression jusqu’à ce que des solutions soient mises sur la table, dans la concertation afin d’être efficace. », prévient Jean-Pierre Fleury.

Message reçu 5 sur 5 ?

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend