Aller directement au contenu

Viande : les abattoirs AIM ont peut-être trouvé deux repreneurs

On en est encore au stade de la rumeur mais il semblerait que deux repreneurs soient en passe de déposer - ensemble - un dossier pour le sauvetage des abattoirs AIM.

Viande : les abattoirs AIM ont peut-être trouvé deux repreneurs
AIM sauvé ? Presque, en tout cas une rumeur enfle et elle sent bon : deux repreneurs en lice pour les abattoirs normands.

A une semaine de la clôture des offres de reprise des abattoirs normands (AIM) en redressement judiciaire, un élu local cité par 20minutes, aurait dévoilé les noms d’un duo de repreneurs potentiels et crédibles .

Les prétendants à la reprise des Abattoirs industriels de la Manche (AIM), sont priés de se faire connaître avant le 29 janvier. Les abattoirs en crise, sont à la recherche d’une nouvelle tête avec un projet neuf pour se sortir de leur mauvais pas.

Officiellement, aucun nom n’a encore été dévoilé mais un élu local normand, cité par 20minutes, a révélé les noms de deux repreneurs potentiels et dont le projet serait « le plus crédible » : Brient et Loste-Trendi, qui présenteraient un dossier ensemble.

Des sociétés solides

En attendant le 24 février ; Brient est fort de ses 60 millions d’euros de chiffre d’affaires et de ses 350 employés, tandis que Loste-Trandi explose les compteurs avec ses 260 millions d’euros de chiffres d’affaires et ses 1600 employés. Deux sociétés qui rassurent les équipes d’AIM et leurs représentants syndicaux qui voient en eux, un socle solide pour un nouveau départ. Reste à voir si ces informations seront confirmées et si les juges en penseront autant.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Zoom sur 15 produits inox

C’est l’un des matériaux les plus employés dans l’agroalimentaire pour, entre autres, sa résistance et sa facilité d’entretien. Nous vous proposons un zoom …

Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend