Aller directement au contenu

[video] La charcuterie française, à base de viande de porc… européen

Le débat sur l'étiquetage de la viande, notamment porcine, bat son plein au Parlement européen. En France, le Sénat s'est quant à lui prononcé en faveur de l'indication de l'origine de la viande.

Le débat sur l’étiquetage de la viande, notamment porcine, bat son plein au Parlement européen. En France, le Sénat s’est quant à lui prononcé en faveur de l’indication de l’origine de la viande. Aujourd’hui, elle n’est en effet obligatoire que pour la viande bovine. C’est la raison pour laquelle les professionnels du secteur viennent de lancer le nouveau logo « Viandes de France », que nous présentions il y a quinze jours.
 

Le porc, « un business très dynamique » pour les traders 

Bien que 92% des viandes fraîches de porc, 74% du jambon cuit, 73% des lardons et 30% du jambon sec mentionnent leur provenance, selon INAPORC, difficile pour le consommateur, une fois dans le supermarché, de connaître l’origine exacte de la viande qu’il achète, comme le montre le dernier reportage d’Envoyé Spécial. Les viandes parcourent parfois plusieurs milliers de kilomètres et passent entre les mains de sociétés de trading, avant d’arriver dans le cadi des consommateurs. 
 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend