Aller directement au contenu

Le Vietnam veut développer son industrie agroalimentaire

«Promouvoir les investissements dans l’industrie agroalimentaire», telle était la thématique du colloque organisé par le ministère de l’Industrie et du Commerce, dans le cadre de la foire-exposition FoodExpo 2016 qui se déroule actuellement à Hô Chi Minh-Ville au Vietnam. Pour Bùi Huy Son, le directeur du Département de promotion du commerce du ministère de l’Industrie et du Commerce, il ne …

Le Vietnam veut développer son industrie agroalimentaire
Le Vietnam est devenu une destination attrayante pour les investisseurs dans le secteur de l’industrie agroalimentaire. Ici, la ministre Ho Thi Kim Thoa au Vietnam Foodexpo 2016

«Promouvoir les investissements dans l’industrie agroalimentaire», telle était la thématique du colloque organisé par le ministère de l’Industrie et du Commerce, dans le cadre de la foire-exposition FoodExpo 2016 qui se déroule actuellement à Hô Chi Minh-Ville au Vietnam. Pour Bùi Huy Son, le directeur du Département de promotion du commerce du ministère de l’Industrie et du Commerce, il ne fait pas de doute quant aux « énormes potentialités » du Vietnam, devenu « une destination attrayante pour nombre d’investisseurs dans le secteur de l’agroalimentaire et dans l’investissement dans l’industrie annexe et la logistique », explique le Courrier du Vietnam. Celui-ci rappelle qu’en 2020, selon les prévisions, ce pays ne comptera que 1000 entreprises impliquées dans le secteur de l’Industrie et du Commerce, et ne répondra donc qu’à 45% des besoins du pays.

Une nouvelle gamme de produits de qualité

Sur le site FoodExpo, le directeur de la promotion du commerce confirme aux journalistes, l’ambition du pays à développer l’industrie agroalimentaire : «Il existe de nombreux produits sous la forme de matières premières ou de produits semi-finis simples, emballages et étiquetages qui ne sont pas vraiment attrayants », explique-t-il. « Or l’écoulement du marché va avoir un impact direct sur la zone de production. De nombreuses entreprises ont déjà fortement investi au Vietnam en 2016 en se concentrant davantage sur le développement pour promouvoir une nouvelle gamme de produits de qualité (étiquettes, emballages professionnels), autour de sites de construction». Pour développer cette industrie, le ministère de l’Industrie et du Commerce compte entre autres sur les marchés de l’Europe, de la République de Corée, du Japon et de la Russie qui se sont engagés à réduire et lever les barrières tarifaires suite aux accords de libre-échange signés avec le Vietnam.

De plus en plus d’avantages commerciaux

Le Courrier du Vietnam rappelle que le PIB du Vietnam a augmenté en moyenne de 6% par an pour la période 2010-2015. À ce jour, 7,6 milliards de dollars ont été investis dans cette industrie par les entreprises étrangères, répartis dans 521 projets. « Singapour reste en tête avec un capital d’investissement de 1,8 milliard de dollars, suivi des Pays-Bas (1,2 milliard de dollars) et du Japon (0,58 milliard) » relate le Courrier du Vietnam. La presse locale explique que le pays entend procurer de plus en plus d’avantages commerciaux aux investisseurs domestiques comme étrangers avec une population de plus de 92 millions d’habitants et 50 pays ayant signé des accords commerciaux dans l’import-export.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend