Aller directement au contenu

Vivadour : Agriconfiance, volailles et poulets Gersois.

C’est dans ses locaux de Auch que s’est tenue la conférence de presse organisée par la coopérative Vivadour. L’objectif était de présenter l’obtention de la norme NF V01-005 (Agriconfiance) pour ses volailles labels et standards, à cette occasion Vivadour est aussi revenu sur la qualité au sein de la coopérative, paramètre devenu essentiel au b

C’est dans ses locaux de Auch que s’est tenue la conférence de presse organisée par la coopérative Vivadour. L’objectif était de présenter l’obtention de la norme NF V01-005 (Agriconfiance) pour ses volailles labels et standards, à cette occasion Vivadour est aussi revenu sur la qualité au sein de la coopérative, paramètre devenu essentiel au bon développement commercial.

Le directeur Qualité de la coopérative, Sylvie Darbins, nous a donc brièvement expliqué les différentes normes et certifications mises en place au sein de Vivadour, elle est ensuite revenue plus longuement sur l’obtention de cette nouvelle norme NF V01-005 associée à la marque Agriconfiance.

Après avoir obtenu en 2004, la norme NF V01-005 pour la production de palmipèdes à foie gras, Vivadour obtient donc une deuxième fois cette certification pour ses volailles. Cette certification va permettre à la coopérative de pouvoir utiliser la marque Agriconfiance sur ses produits. Cette marque, preuve de l’obtention de la norme NF V01-005, signifie plusieurs choses : 

  • Une transparence de la production à la consommation.
  • Une traçabilité complète de l’amont à l’aval.
  • Une production respectueuse de l’environnement.

Super U, dont Vivadour est l’un des clients (à travers la marque Delpeyrat), a décidé de communiquer fortement sur la marque Agriconfiance. Il a pour cela lancé un spot publicitaire vantant les qualités des produits Agriconfiance.

Cette certification est accordée par un organisme indépendant pour une durée de trois ans. Elle devra donc être renouvelée. A cela s’ajoute des contrôles aléatoires chez des producteurs de la coopérative.

Ce moment a aussi été l’occasion d’aborder la polémique autour de l’élevage de poulets que souhaite construire Vivadour dans le Gers. L’heure semble à l’apaisement du côté de Vivadour qui semble surpris par les proportions prises par toute cette affaire et souhaite tourner la page.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend