Aller directement au contenu

Acquisition : le malteur Soufflet poursuit son développement en Inde

Augmenter la capacité de production sur place, renforcer la crédibilité du Groupe auprès des clients brasseurs et distilleurs locaux et servir les clients brasseurs habituels, tels sont les objectifs ambitieux qu’affichent aujourd’hui les Malteries Soufflet. Le groupe espère une croissance du marché indien de la bière de 5% par an. Acteur international de premier plan, Malteries Soufflet dispose de …

Acquisition : le malteur Soufflet poursuit son développement en Inde
Le groupe espère une croissance du marché indien de la bière de 5% par an.

Augmenter la capacité de production sur place, renforcer la crédibilité du Groupe auprès des clients brasseurs et distilleurs locaux et servir les clients brasseurs habituels, tels sont les objectifs ambitieux qu’affichent aujourd’hui les Malteries Soufflet. Le groupe espère une croissance du marché indien de la bière de 5% par an. Acteur international de premier plan, Malteries Soufflet dispose de 27 malteries en Europe, en Amérique latine et en Asie, pour une capacité annuelle de production de malt de 2 145 000 tonnes. En faisant l’acquisition de la malterie d’Alwar, au Rajasthan, forte d’une capacité de production de 18.000 tonnes par an et qui emploie 65 collaborateurs, Malteries Soufflet devient ainsi le premier malteur international à s’implanter industriellement en Inde, après 5 années d’expérimentation de diverses variétés d’orge brassicole.

Maîtrise de la filière orge

Son implantation en Inde correspond à une stratégie qui consiste à développer une expertise sur l’ensemble de la filière : de la sélection de nouvelles variétés d’orge et la multiplication des semences, jusqu’au choix des meilleures qualités d’orge pour les malteries du Groupe. Malteries Soufflet entend ainsi mettre son expertise au service de l’amélioration de la qualité des malts produits localement : du champ jusqu’à la transformation industrielle en passant par le suivi agronomique au côté des producteurs. L’objectif à terme est d’atteindre les standards internationaux grâce à sa maîtrise de la filière orge. « Nous cherchons à développer et améliorer l’origination d’orges de qualité, à proximité de nos implantations industrielles dédiées au maltage. Nous souhaitons, à notre niveau, accompagner la modernisation de l’agriculture dans de nombreux pays » explique dans un communiqué, Christophe Passelande, directeur de malteries Soufflet.

Poursuivre sa croissance

Selon le groupe, le marché indien offre de réelles opportunités de développement. En effet, le pays importe très peu de malt et est le deuxième producteur de whisky au monde. Le potentiel pour la production de malts pour Malteries Soufflet est donc très prometteur pour compléter ses capacités actuelles. Avec seulement 2 litres/habitant, la consommation actuelle de bière en Inde est encore faible. A titre d’exemple, en France on consomme 30 litres/habitant. En Chine, pays voisin de l’Inde, le chiffre s’élève même à 35 litres/habitant. Face à United Breweries, AB InBev ou encore Carlsberg, le groupe s’installe définitivement dans la cours des grands et ne cache pas son intention de continuer sa croissance via d’autres acquisitions à l’international qui constitue 14% de ses revenus dans ce domaine. Le groupe contrôle aujourd’hui 40% du marché du malt en Europe centrale et orientale.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend