Aller directement au contenu

Agroalimentaire : Les surgelés Picard sont (encore) à vendre

Moins de quatre ans après leur rachat, les surgelés Picard sont mis en vente par le fonds d'investissement Lion Capital.

Agroalimentaire : Les surgelés Picard sont (encore) à vendre
Lion Capital met en vente ses 920 points de vente Picard. Le distributeur de surgelés avait été racheté en 2010 pour 1,5 milliard d’euros.

Alors qu’une introduction en Bourse était évoquée  pour Picard, la société d’investissement Lion Capital, propriétaire de la marque de surgelés, aurait décidé – selon Les Echos – de mettre en vente Picard. La marque possède 920 établissements en France et réalise un chiffre d’affaires de 1,4 milliard d’euros.

Le fonds d’investissement Lion Capital, propriétaire de Picard souhaiterait revendre la marque de surgelés. A quelques semaines des fêtes de fin d’année, les pics de vente sont pourtant à prévoir et l’essentiel du chiffre d’affaires se fait avant Noël et le Nouvel An.

En 2010, Lion Capital avait racheté Picard pour 1,5 milliard d’euros, une somme à peu près similaire pourrait être déboursée par les intéressés. Une introduction en Bourse de Picard avait été évoquée mais les tractations n’ont pas abouti et l’idée a été mise de côté.

Entrée en Bourse, revente… plusieurs alternatives à prévoir

Introduction boursière ou cession ? Toutes les options sont bonnes à étudier pour Lion Capital. En effet, le fonds d’investissement pense  à  trois alternatives : la vente à un autre fonds d’investissement, une mise en Bourse selon la conjoncture boursière ou la vente à un industriel de l’agroalimentaire suffisamment important pour permettre aux surgelés Picard de se développer et de continuer leur expansion à l’international.  Une question d’époque pour les spécialistes du surgelé ? En effet,  l’annonce de Picard au même moment que celle de Nestlé qui cherche aussi à céder Davigel.

 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend