Aller directement au contenu

Anne Bucher prend la tête de la DG santé et sécurité alimentaire

Anne Bucher, l’actuelle présidente du comité d’examen de la réglementation de la Commission européenne, dirigera, à partir du 1 er octobre, la direction générale de la santé et de la sécurité alimentaire (DG SANTE). Anne Bucher travaille pour la Commission européenne depuis 35 ans. Au cours de sa carrière, son action a porté sur des domaines variés – économie …

Anne Bucher prend la tête de la DG santé et sécurité alimentaire
Anne Bucher travaille pour la Commission européenne depuis 35 ans.

Anne Bucher, l’actuelle présidente du comité d’examen de la réglementation de la Commission européenne, dirigera, à partir du 1 er octobre, la direction générale de la santé et de la sécurité alimentaire (DG SANTE). Anne Bucher travaille pour la Commission européenne depuis 35 ans.
Au cours de sa carrière, son action a porté sur des domaines variés – économie et finances, développement et politique sociale, fiscalité et société de l’information.
Pendant la majeure partie de son parcours professionnel, elle a occupé des fonctions d’encadrement. Depuis 2008, elle a fait partie de l’encadrement supérieur des directions générales de la Commission chargées des affaires économiques et des réseaux de communication, du contenu et des technologies.

50 propositions législatives

En mars 2016, Anne Bucher est devenue présidente du comité d’examen de la réglementation (CER) que la Commission Juncker a mis en place dès le début de son mandat. Dans ce rôle, elle a veillé à ce que le CER fournisse des conseils indépendants au collège, permettant ainsi à la Commission de concrétiser ses priorités politiques et son programme pour une meilleure réglementation.
Parmi les succès récents du CER, on peut citer sa contribution à la présentation de plus de 50 propositions législatives pour les programmes sectoriels relevant du nouveau budget à long terme de l’UE pour la période 2021-2027. Anne Bucher apportera à ses nouvelles fonctions une solide expérience de la gestion et une vision globale des politiques de la Commission dans des domaines variés, atouts essentiels à un moment où une gestion efficace de la santé et de la sécurité alimentaire se trouve étroitement liée à l’économie et aux technologies.
Elle succède à Xavier Prats Monné qui, après une longue et brillante carrière au sein de la Commission, prendra sa retraite à la fin du mois de septembre et travaillera avec des organisations à but non lucratif actives dans le domaine de l’éducation.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend