Aller directement au contenu

Après Covid-19 : Interfel présente son plan d’action de relance de la filière fruits et légumes

La filière des fruits et légumes frais, Interfel a présenté un plan d’action au gouvernement mettant en avant 21 propositions pour répondre opérationnellement aux conséquences avérées de la crise COVID – 19. Ces propositions viennent compléter le plan stratégique filière remis au Président de la République à sa demande en 2018. Interfel renforce ainsi les réponses apportées par la …

Après Covid-19 : Interfel présente son plan d’action de relance de la filière fruits et légumes
Interfel demande que l’État mette enfin le végétal au cœur des engagements alimentaires par un plan stratégique de relance qui réponde aux enjeux de santé publique et d’environnement. Ce plan de relance se positionne dans le cadre d’une décision historique des nations unies, «reconnaissant que la célébration d’une année internationale des fruits et légumes par la communauté internationale en 2021 permettra de sensibiliser aux bienfaits de la consommation de fruits et de légumes pour la santé et la nutrition et de renforcer l’attention portée au niveau mondial à la consommation de fruits et de légumes pour une alimentation et un mode de vie sains, tout en orientant les politiques vers les questions de production et la question des pertes et du gaspillage».

La filière des fruits et légumes frais, Interfel a présenté un plan d’action au gouvernement mettant en avant 21 propositions pour répondre opérationnellement aux conséquences avérées de la crise COVID – 19. Ces propositions viennent compléter le plan stratégique filière remis au Président de la République à sa demande en 2018. Interfel renforce ainsi les réponses apportées par la filière aux différents enjeux environnementaux, d’accessibilité et d’augmentation de la consommation ainsi que de durabilité économique de la filière. 

«Les actions proposées, qui devront nécessairement être accompagnées par des engagements règlementaires et financiers des pouvoirs publics, portent en priorité sur la recherche et l’expérimentation, les mécanismes liés aux appels d’offre publics pour valoriser les offres locales, l’harmonisation à tous les niveaux des règles fiscales, sociales et environnementales, les mécanismes d’échanges d’informations sur la connaissance des marchés afin de mieux adapter la demande à l’offre pour trouver un juste équilibre entre la production nationale et les produits importés ou introduits sur le marché», explique Interfel. 

Les objectifs de compétitivité sont prioritaires pour Interfel, «tant pour le soutien de la consommation en France que pour conforter notre place à l’international, car la filière des fruits et légumes doit être considérée comme d’importance vitale et prioritaire en raison de son rôle économique mais également en matière de santé publique, d’emplois, d’aménagement du territoire et d’environnement». 

Interfel s’inscrit donc dans la continuité de son action, à savoir « s’engager d’abord sur des orientations et des actions, puis en appeler à la responsabilité de l’État de conforter l’environnement de notre secteur d’activité pour favoriser l’atteinte des objectifs collectivement partagés et permettre ainsi la relance de notre filière ». 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend