Aller directement au contenu

Castel Viandes : mise en examen pour tromperie aggravée

Deux dirigeants de la société Castel Viandes, soupçonnée d'avoir vendu de la viande avariée en 2008, ont été mis en examen pour « tromperie aggravée » et deux nouvelles mises en examen seraient imminentes.

Castel Viandes : mise en examen pour tromperie aggravée
AIM sauvé ? Presque, en tout cas une rumeur enfle et elle sent bon : deux repreneurs en lice pour les abattoirs normands.

Deux dirigeants de l’entreprise Castel Viandes, le Pdg et le responsable qualité, ont été mis en examen pour « tromperie aggravée par un risque pour la santé de l’homme ou de l’animal » et « tromperie sur la qualité substantielle de la marchandise » dans le cadre d’une information judiciaire ouverte en octobre dernier. Ils sont soupçonnés d’avoir délibérément vendu de la viande avariée en 2008.

Approvisionnements suspendus par McDonald’s et Flunch

Ces accusations avaient été rendues publiques début 2013, en plein scandale de la viande de cheval. McDonald’s et Flunch avait décidé de suspendre leurs approvisionnements bien qu’aucune anomalie n’ait été détectée. Deux nouvelles mises en examen, celles de l’ingénieur responsable de la production et de la société Castel Viandes en tant que personne morale, seraient imminentes.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend