Aller directement au contenu

CFIA 2019 / Oxy’Pharm : La désinfection automatisée par voies aériennes avec l’innovant concept Nocotech

C’est au CFIA de Rennes les 12, 13 et 14 mars prochains, qu’Oxy’Pharm présentera à l’industrie agroalimentaire son concept innovant : Nocotech. Ce dernier possède les avantages du concept automatisé de désinfection des surfaces par voie aérienne associant une machine de diffusion à un produit désinfectant biodégradable. Explications avec Damien Grellier, responsable commercial, secteur agroalimentaire chez Oxy’Pharm. Vous êtes, …

CFIA 2019 / Oxy’Pharm : La désinfection automatisée par voies aériennes avec l’innovant concept Nocotech
Lors du CFIA de Rennes, Oxy’Pharm présentera à l’industrie agroalimentaire son concept innovant : Nocotech.

C’est au CFIA de Rennes les 12, 13 et 14 mars prochains, qu’Oxy’Pharm présentera à l’industrie agroalimentaire son concept innovant : Nocotech. Ce dernier possède les avantages du concept automatisé de désinfection des surfaces par voie aérienne associant une machine de diffusion à un produit désinfectant biodégradable. Explications avec Damien Grellier, responsable commercial, secteur agroalimentaire chez Oxy’Pharm.

Vous êtes, à l’origine, spécialisé dans le domaine médical avec, entre autres, la désinfection des blocs opératoires et des salles blanches. Comment en êtes-vous arrivés à l’agroalimentaire ?

Damien Grellier : Chez Oxy’Pharm, nous fabriquons des appareils depuis 2003 notamment dans le domaine médical qui est notre métier de base. Depuis 2010, nous avons souhaité répondre aux problématiques des industriels de l’agroalimentaire qui sont confrontés de plus en plus, via des normes strictes, aux problématiques de la désinfection. Fort de notre expérience, nous avons donc créé une gamme de désinfectants spécifiques à l’agroalimentaire qui permet de désinfecter des surfaces en contact avec les aliments. Depuis, notre gamme s’est développée par des appareils qui vont jusqu’à traiter des espaces de 20 000 m3.

La biodésinfection au cœur de l’agroalimentaire

Quelles sont les difficultés rencontrées spécifiques à l’agroalimentaire?

D.G. : A l’hôpital, la désinfection se fait quotidiennement, par exemple pour la stérilisation des pièces. Dans l’agroalimentaire ce n’est pas forcément le cas, car il peut y avoir des problématiques de production. Par exemple, des usines de fabrication de lait infantile en poudre tournent 7 jours sur 7, 24 h sur 24. L’industriel doit donc arrêter sa production pour nettoyer et désinfecter. L’autre problématique sera d’obtenir par exemple, selon les applications, 0% d’humidité et de corrosion. Notre apportons donc des réponses aux problématiques de désinfection de surfaces et de l’outil de production par un concept automatisé et 100% biodégradable. C’est pour cela que nous parlons de bio-désinfection.

Qu’est-ce que le Nocotech, ce concept innovant que vous allez présenter au CFIA ?

D.G. : Le concept Nocotech englobe l’appareil de diffusion et le produit de désinfection.
Dans nos solutions, nous proposons un appareil qui s’appelle le Nocospray qui va jusqu’à 1000 m3 de désinfection. Et le Nocomax qui traite jusqu’à 20000 m3.

A qui s’adresse-t-il ?

D.G. : Le concept Nocotech s’adresse à tous les domaines de l’agroalimentaire soucieux de leur désinfection. Du fabriquant de produit à la ferme à la multinationale. En terme d’activité, nous allons toucher des secteurs d’activités variés. De la cuisine collective aux secteurs des poudres alimentaires en passant par la boulangerie industrielle ou la découpe de produits de la mer et bien d’autres encore…. Avec une adaptation des traitements suivant les dangers.

Diffusion des produits désinfectants liquides sous forme de brouillard sec

Qu’en est-il des produits désinfectants utilisés ?

D.G. : Les produits désinfectants de notre gamme sont des produits liquides à base de peroxyde d’hydrogène (H2O2) ne contenant pas d’acide péracétique. Nos machines de diffusion reposent sur le concept d’une turbine chauffante et ionisante permettant de diffuser les produits désinfectants liquides sous forme de brouillard sec. La taille des particules (5µ en moyenne) de ce brouillard non-mouillant assure une sédimentation lente et parfaitement uniforme sur chaque cm² du local traité, sans générer d’humidité sur les surfaces. Tous les produits désinfectants de notre gamme sont parfaitement biodégradables (pas de résidu sur les surfaces après le traitement), non allergènes, non corrodants pour les surfaces (y compris les surfaces électroniques) et sans danger pour l’environnement.

Quels sont les avantages de ce procédé?

D.G. : Tout d’abord, il n’y a pas de corrosion car nous sommes en diffusion gazeuse, c’est à dire que notre produit liquide, nous le transformons en gaz dans la pièce. Nous sommes donc sans rinçage, ce qui garantit du 100% sec et donc l’absence de corrosion. Par ailleurs, la désinfection des surfaces par voie aérienne étant réalisée hors présence humaine (et ne générant pas de résidu sur les surfaces après le traitement), l’opération est sans risque pour l’utilisateur, à condition de respecter les conditions recommandées de mise en œuvre. Enfin, la désinfection des surfaces par voie aérienne permet de traiter des surfaces souvent inaccessibles, parfois complexes telles que des surfaces hors d’atteinte des opérateurs. Elle vise une répartition homogène du produit désinfectant sur les surfaces de la pièce traitée. La désinfection des surfaces est simplifiée au maximum grâce à ce concept. Nos produits ne laissent aucun résidu. Ils sont actifs sur l’ensemble du spectre (bactéries, virus, fongiques et spores). Nous n’avons aucune résistance de germes observée.

Concrètement, comment cela se passe ?

D.G. : Il suffit de programmer le volume de la pièce à traiter et de démarrer le traitement. Le temps de contact est le temps nécessaire au dépôt homogène du brouillard désinfectant sur l’ensemble des surfaces de la pièce traitée, à son efficacité biocide et à sa dégradation naturelle en eau et en oxygène. La machine s’arrête automatiquement à la fin du temps de diffusion. Aucune intervention n’est nécessaire après le temps de contact (pas besoin d’essuyer ou d’aérer).
INTER : La désinsectisation dans l’agroalimentaire, l’autre préoccupation

Quels sont vos projets ?

D.G. : Nous allons continuer de développer notre gamme d’insecticides spécifiques pour l’agroalimentaire ainsi que des détergents enzymatiques, à savoir des détergents bio à base de vinaigre blanc, vitamines C et enzymes, qui permet de découper les protéines et les lipides. C’est un nettoyage naturel.
Nos machines de diffusion permettent en effet de traiter de façon automatisée l’air et les surfaces d’une pièce grâce à une gamme de produits insecticides responsables. La gamme de produits insecticides, à base de pyréthrines naturelles, est destinée à un usage intérieur. Ces produits peuvent également être utilisés en applications locales avec un pulvérisateur, en complément de l’utilisation avec nos machines de diffusion. Notre gamme de produits insecticides offre des solutions efficaces sur les insectes volants, rampants par exemple.

• Nocotech est à découvrir au CFIA de Rennes les 12, 13 et 14 mars prochains : Stand B9 – HALL 6

• En savoir davantage sur Oxy’Pharm : ICI 

 

PROPOS RECUEILLIS PAR NATHALIE DELMAS

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend