Aller directement au contenu

Coop de France Grand Est voit le jour

Cinq fédérations historiques de coopératives agricoles et viticoles du Grand Est – La FCVC, Coop de France Lorraine, Coop de France Alsace, la FRCA et l’URGPAL – fusionnent afin de créer Coop de France Grand Est. Cette fusion doit permettre de défendre au mieux les intérêts des coopératives – et ainsi accroître l’influence de la coopération Grand Est tant …

Coop de France Grand Est voit le jour
La coopération répond aujourd’hui efficacement à une préoccupation permanente des agriculteurs : maîtriser les filières agro-alimentaires, de la production à la mise en marché en passant par la transformation, dans l’objectif de s’assurer de manière durable une juste rémunération.

Cinq fédérations historiques de coopératives agricoles et viticoles du Grand Est – La FCVC, Coop de France Lorraine, Coop de France Alsace, la FRCA et l’URGPAL – fusionnent afin de créer Coop de France Grand Est.
Cette fusion doit permettre de défendre au mieux les intérêts des coopératives – et ainsi accroître l’influence de la coopération Grand Est tant à l’échelle régionale que nationale – mais également de développer et mutualiser les services rendus aux coopératives.

Maîtriser les filières agro-alimentaires

La région Grand Est est une région agricole importante au sein laquelle la coopération occupe une place prépondérante. Au sein de ce territoire, la création de coopératives a permis de structurer des filières performantes dans les différents secteurs (animal, végétal et viticole).
La coopération répond aujourd’hui efficacement à une préoccupation permanente des agriculteurs : maîtriser les filières agro-alimentaires, de la production à la mise en marché en passant par la transformation, dans l’objectif de s’assurer de manière durable une juste rémunération.
Présidée par Sylvain Hinschberger (précédemment Président de la FRCA) et dirigée par Alexandrine Legras- Populus (précédemment directrice de la FCVC), Coop de France Grand Est compte trois pôles (animal, viticole et végétal), eux-mêmes subdivisés en diverses sections en vue de répondre aux besoins spécifiques des filières coopératives qu’elle réunit.
La nouvelle entité représente aujourd’hui 260 entreprises coopératives regroupant plus de 56 000 adhérents, comptant plus de 11 250 salariés et représentant un chiffre d’affaires de 14,4 milliards d’euros.

Réunir les filières et peser dans le débat national

Coop de France Grand Est a pour objectifs de fédérer l’ensemble des coopératives du Grand Est autour des grands objectifs communs à toutes les filières et d’accroître la capacité d’influence de la coopération tout en animant les sujets propres à chaque filière.
Coop de France Grand Est se positionne aussi aujourd’hui pour peser dans le débat national, notamment sur les décisions et lois impactant les coopératives. L’objectif est que la coopération de la région Grand Est bénéficie d’une représentativité effective au niveau national proportionnée au poids qu’elle représente au sein de la coopération française.

Cet article pourrait également vous intéresser : Nouvelles nominations à Coop de France

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend