Aller directement au contenu

Croissance de Bel au premier trimestre 2020

Au premier trimestre 2020, le groupe Bel annonce un chiffre d’affaires consolidé de 909 millions d’euros comparé à 810 millions d’euros au premier trimestre 2019, soit une croissance de + 12,2%.  «L’effet du change est principalement dû à l’appréciation du dollar US face à l’euro. Il contribue à l’évolution du chiffre d’affaires pour 9 millions d’euros ou + 1,2%. …

Croissance de Bel au premier trimestre 2020
Au premier trimestre 2020, le groupe Bel annonce un chiffre d’affaires consolidé de 909 millions d’euros comparé à 810 millions d’euros au premier trimestre 2019, soit une croissance de + 12,2%.

Au premier trimestre 2020, le groupe Bel annonce un chiffre d’affaires consolidé de 909 millions d’euros comparé à 810 millions d’euros au premier trimestre 2019, soit une croissance de + 12,2%. 

«L’effet du change est principalement dû à l’appréciation du dollar US face à l’euro. Il contribue à l’évolution du chiffre d’affaires pour 9 millions d’euros ou + 1,2%. La croissance organique du chiffre d’affaires du Groupe s’établit ainsi à + 11,0% pour le trimestre» explique le groupe qui estime qu’environ la moitié de la croissance observée sur le premier trimestre est portée par le contexte de la crise sanitaire mondiale due au Covid-19. 

Hors effet de la pandémie, la croissance organique du trimestre est très dynamique, portée par les bons fondamentaux de la politique commerciale en Europe. 

En Europe, l’année 2020 a débuté avec une croissance soutenue en particulier en France et en Allemagne, avant l‘accélération enregistrée sur l’ensemble des marchés en mars. La progression des ventes sur le segment des nouveaux territoires est particulièrement remarquable aux Etats Unis et en France pour les produits et l’ensemble des marques du groupe MOM.

Perspectives de résultat 2020

Dans le contexte de crise sanitaire et économique, «la forte volatilité de la demande qui prévaudra sur les prochains mois dans le monde ne permet pas au Groupe d’établir des perspectives précises à ce stade. Les premières semaines d’avril marquent déjà un retour vers un niveau plus normal de la consommation dont les évolutions à venir restent incertaines» explique le groupe qui continue d’assurer «un suivi très actif de la situation afin d’adapter ses mesures en fonction de l’évolution de la pandémie», annonce Bel. 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend