Aller directement au contenu

Dominique Chargé, élu président de Coop de France

Coop de France vient d’élire son nouveau président pour un mandat de trois ans, Dominique Chargé, ainsi qu’un nouveau bureau. Précédemment vice-président de Coop de France et président de la section agroalimentaire, Dominique Chargé succède ainsi à Michel Prugue, qui avait pris la décision de ne pas solliciter un nouveau mandat. Dominique Chargé déclare à cette occasion : «Nous …

Dominique Chargé, élu président de Coop de France
Dominique Chargé, éleveur de vaches laitières et de volailles, est vice-président de Terrena et président du Conseil spécialisé Lait de FranceAgriMer.

Coop de France vient d’élire son nouveau président pour un mandat de trois ans, Dominique Chargé, ainsi qu’un nouveau bureau. Précédemment vice-président de Coop de France et président de la section agroalimentaire, Dominique Chargé succède ainsi à Michel Prugue, qui avait pris la décision de ne pas solliciter un nouveau mandat.
Dominique Chargé déclare à cette occasion : «Nous devons ensemble assurer de façon durable la force de notre modèle d’entreprise démocratique, collaboratif et territorial, tout en relevant les nombreux défis économiques et sociétaux qui nous sont posés. Nous resterons donc des acteurs déterminés, constructifs et responsables dans nos échanges avec les pouvoirs publics».
Âgé de 55 ans, Dominique Chargé, éleveur de vaches laitières et de volailles, est vice-président de Terrena et président du Conseil spécialisé Lait de FranceAgriMer. Précédemment, de 2010 à 2017, il a assumé des responsabilités importantes au sein de la filière laitière, notamment comme président du groupe Laïta pendant dix ans, jusqu’en 2017. Egalement jusqu’à cette date président de la Fédération Nationale des Coopératives Laitières (FNCL), il fut un acteur de la fusion des métiers du lait au sein de Coop de France réalisée il y a un an.
«Nous restons plus que jamais attachés à la relation entre agriculteurs et consommateurs, clé pour la création de la valeur ajoutée et sa plus juste répartition entre les différents acteurs de la chaîne agroalimentaire (producteurs, industriels transformateurs et distributeurs). Face à ces enjeux, Coop de France continuera à se battre pour défendre les conditions de la compétitivité des entreprises coopératives, qui seule permettra l’évolution des pratiques agricoles, le renforcement des filières et la dynamique à l’international», affirme Dominique Chargé.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend