Aller directement au contenu

Energie : La formation des acteurs de la chaîne logistique du froid passera par FROIF

Le Ministre de l’écologie a sélectionné le programme d’économies d’énergie FROIF porté par le Cemafroid pour la formation des acteurs de la chaîne logistique du froid. La France, dans le cadre de la loi de transition énergétique pour la croissance verte, a pris des engagements forts en matière d’économies d’énergie avec un objectif pour réduire ses émissions de CO2 …

Energie : La formation des acteurs de la chaîne logistique du froid passera par FROIF
Le transport frigorifique, maillon essentiel dans la chaîne du froid, est l’un des plus énergivores.

Le Ministre de l’écologie a sélectionné le programme d’économies d’énergie FROIF porté par le Cemafroid pour la formation des acteurs de la chaîne logistique du froid.
La France, dans le cadre de la loi de transition énergétique pour la croissance verte, a pris des engagements forts en matière d’économies d’énergie avec un objectif pour réduire ses émissions de CO2 : faire baisser de 17% la consommation d’énergies de la France d’ici à 2030, et de 40% celle d’énergies fossiles sur la même période. Pour y parvenir, François de Rugy, Ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, a sélectionné 18 nouveaux programmes d’économies d’énergie dans le cadre du dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE), pour un montant d’investissement total prés de 200 millions d’euros sur la période 2018-2020..
Parmi ces programmes, FROIF (Formation des Routiers Opérateurs d’Installation de Froid), porté par le Cemafroid, a été retenu. Il consiste à la formation aux bonnes pratiques des acteurs de la chaîne logistique du froid ainsi qu’à la sensibilisation des conducteurs de transport frigorifique aux bonnes pratiques.
Le programme FROIF a pour objectif de réaliser des économies d’énergie dans la chaine logistique du froid en intervenant au niveau des mêmes bénéficiaires : les compagnies de transport, les distributeurs et les logisticiens de par l’optimisation de leurs moyens, à savoir les conducteurs de véhicules de transport frigorifique.

Le transport frigorifique, le plus énergivore

Le transport frigorifique constitue un maillon essentiel dans la chaîne du froid. Cumulant les consommations du transport à celles du froid, il est l’un des plus énergivores. Toutefois, peu d’actions spécifiques à cette activité ont été entreprises dans le cadre des programmes de Certificats d’Economie d’Energie par les acteurs du secteur pour
Des marges de progrès existent pourtant en particulier en matière de bonnes pratiques d’utilisation des engins frigorifiques. Une étude comparative réalisée par le Cemafroid en juillet 2018 sur un véhicule utilitaire frigorifique en livraison avec et sans arrêt du groupe frigorifique a, par exemple, montré une baisse de consommation du groupe de 32% lorsque celui-ci est arrêté pendant les phases de déchargement comme le recommandent les bonnes pratiques.
L’objectif principal de ce programme d’économie d’énergie est de faire connaitre les règles de bonnes pratiques à près de 12 000 conducteurs de transport frigorifique mais aussi leur donner les moyens et les arguments pour les faire accepter par leurs interlocuteurs et en particulier les chargeurs et les réceptionnaires. La formation à l’éco-conduite des véhicules et la diffusion des bonnes pratiques ont montré leur efficacité, ces mêmes actions sur l’engin frigorifique peuvent être aussi efficaces !

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend