Aller directement au contenu

Exporter aux Etats-Unis, le parcours du combattant.

Exporter aux Etats-Unis peut se présenter comme une belle opportunité ; à condition d’être bien armé ! En effet, l’Oncle Sam n’autorise pas n’importe quel produit alimentaire sur son territoire. La Food and drug administration (FDA) a le pouvoir de vie et de mort sur l’alimentaire.

Exporter aux Etats-Unis peut se présenter comme une belle opportunité ; à condition d’être bien armé ! En effet, l’Oncle Sam n’autorise pas n’importe quel produit alimentaire sur son territoire. La Food and drug administration (FDA) a le pouvoir de vie et de mort sur l’alimentaire. Tout d’abord, il y a les lois agricoles et la Farm Bill Act qui imposent l’enregistrement, auprès de la FDA, des pays autorisés à l’importation, ainsi qu’une traçabilité des produits agricoles importés aux Etats-Unis. La loi sur le bioterrorisme, adoptée en 2002, a été mise en place en réponse au programme de lutte contre le terrorisme. La menace terroriste pouvant provenir d’aliments contaminés, les Etats-Unis imposent une notification préalable à l’importation des potentiels importateurs. Par ailleurs, les établissements doivent être enregistrés et tenir une traçabilité totale des produits importés. Et le pouvoir de la FDA pourrait prochainement être accru avec le projet de loi FDA Food Safety Modernization Act visant à réformer le régime d’inspection des importations alimentaires. En souhaitant contrôler de manière drastique les produits alimentaires importés, les Etats-Unis protègent leur marché intérieur, freinant le commerce international.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend