Aller directement au contenu

Foodbanking : 85 millions de portions d’aliments frais distribués en 2018

PepsiCo et le partenariat Global FoodBanking Network ont fourni plus de 85 millions de portions d’aliments frais aux communautés en détresse en 2018. L’investissement de 500 000 dollars de PepsiCo a aidé les banques alimentaires du monde entier à distribuer des fruits, des légumes, des aliments complets et des produits laitiers à près de 175 000 personnes souffrant de …

Foodbanking : 85 millions de portions d’aliments frais distribués en 2018
«La faim dans le monde est à la fois un problème de production alimentaire et de logistique», a déclaré Laxman Narasimhan, PDG de PepsiCo.

PepsiCo et le partenariat Global FoodBanking Network ont fourni plus de 85 millions de portions d’aliments frais aux communautés en détresse en 2018. L’investissement de 500 000 dollars de PepsiCo a aidé les banques alimentaires du monde entier à distribuer des fruits, des légumes, des aliments complets et des produits laitiers à près de 175 000 personnes souffrant de faim et de malnutrition.
Cet investissement aide également les banques alimentaires à relever les défis logistiques et financiers qui empêchent souvent les aliments d’atteindre ceux qui en ont besoin et a fourni de nouvelles portions à près de 175 000 personnes rien qu’en 2018. Pour la troisième année consécutive, la population souffrant de la faim a augmenté en 2018. Selon les Nations Unies, une personne sur 9 souffre de faim chronique.

Sécurité et vitalité économique

Les banques alimentaires jouent un rôle essentiel en aidant les aliments à atteindre les communautés et les populations qui en ont le plus besoin notamment en Afrique du Sud, en République dominicaine, en République dominicaine, en Israël, en Bulgarie, en Australie, en Argentine, au Guatemala et au Pérou. GFN et PepsiCo ont identifié ces pays sur la base des besoins nutritionnels locaux et de la capacité des programmes nationaux existants d’élargir considérablement leur distribution d’aliments frais avec un soutien financier supplémentaire.
«La faim dans le monde est à la fois un problème de production alimentaire et de logistique», a déclaré Laxman Narasimhan, PDG de PepsiCo Amérique latine, Europe, Afrique subsaharienne. «Bien que la faim soit un problème qui puisse être résolu, une personne sur quatre dans le monde souffre de malnutrition. Dans le même temps, un tiers de tous les aliments produits pour la consommation est gaspillé. Les banques alimentaires capturent les aliments sur le point d’être gaspillés et les redistribuent à ceux qui en ont besoin», a déclaré Lisa Moon, présidente et chef de la direction de GFN.
Dans le cadre du programme Performance with Purpose de la société, PepsiCo est en train de transformer son portefeuille en nutrition pour inclure des options plus saines et s’est engagé à fournir des milliards de portions d’aliments et de boissons nutritifs aux consommateurs et aux communautés mal desservis.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
La blockchain en passe de révolutionner l'agroalimentaire ?

C'est LA tendance majeure du secteur agroalimentaire. Au cœur des enjeux économiques actuels, la blockchain apparaît comme étant la technologie pouvant révolutionner la traçabilité des produits. Comment la blockchain permet-elle d’améliorer la supply chain …

Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par les performances des flux de marchandises et d’information, du sourcing au client final sur l’ensemble des processus de la supply chain. De nombreuses entreprises l'ont déjà compris. Le transport et …

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Le snacking poursuit son ascension

Le snacking poursuit son ascension

Boissons, pizzas, sushis, salades, sandwiches… un univers dynamique qui répond aux nouvelles habitudes des Français : +10% en volume ! Près d’1 Panier …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend