Aller directement au contenu

Gestion des palettes : Un an de collaboration entre Barilla France et Chep

Depuis mars 2017, Barilla France est entré dans l’ère de la location-gestion de palettes avec CHEP. Pour en finir avec les palettes «échange», le groupe agroalimentaire italien a signé un contrat de deux ans avec CHEP France. Celui-ci porte sur la location d’un volume d’un million de palettes à destination de ses cinq sites de production de pains et …

Gestion des palettes : Un an de collaboration entre Barilla France et Chep
CHEP récupére la palette sur la plate- forme logistique du distributeur dans un délai de 12 jours maximum suivant la fabrication de la marchandise dans les usines.

Depuis mars 2017, Barilla France est entré dans l’ère de la location-gestion de palettes avec CHEP. Pour en finir avec les palettes «échange», le groupe agroalimentaire italien a signé un contrat de deux ans avec CHEP France. Celui-ci porte sur la location d’un volume d’un million de palettes à destination de ses cinq sites de production de pains et viennoiseries Harrys, marque de Barilla depuis 2003.

La France, un objectif stratégique pour Barilla

Depuis sa création en 1877 à Parme, l’entreprise familiale Barilla est devenue un des leaders mondiaux de l’agroalimentaire. Premier marché en Europe après l’Italie, la France est un pays stratégique pour le groupe. Présent au travers de cinq marques phares (Barilla, Academia Barilla, Mulino Bianco, Wasa et Harrys), ce dernier y enregistre 555 millions d’euros de chiffre d’affaires. Grâce à ses cinq sites de production répartis sur tout le territoire, Barilla fabrique chaque année 160 000 tonnes de pain de mie, brioche et viennoiserie «made in France» vendues sous sa marque Harrys, numéro un de la boulangerie préemballée en France.

Modernisation du système de gestion de palettes

Sur ses 24 lignes de production hexagonales, Barilla a toujours mis la qualité au premier rang de ses priorités. Farines issues de blé 100% français, tressage à la main des brioches, fraîcheur des produits font partie de ses exigences. C’est dans cette recherche permanente de l’excellence que l’industriel a souhaité moderniser son système de gestion de palettes et en finir avec celui de l’échange. Ainsi, depuis mars 2017, CHEP est devenu son fournisseur exclusif de palettes en France.

Un dispositif adapté au secteur du frais

CHEP a su convaincre Barilla en montrant sa capacité à l’accompagner sur les points opérationnels et stratégiques de son cahier des charges. Pour satisfaire au mieux aux exigences de l’industriel et à celles de la grande distribution dans le secteur du frais – qualité irréprochable des produits, respect de la chaîne du froid, flux tendus, haute fréquence d’approvisionnement en magasin et délais de livraison parfois inférieurs à 24h.
En effet, «nous devons récupérer la palette sur la plate-forme logistique du distributeur dans un délai de 12 jours maximum suivant la fabrication de la marchandise dans les usines», précise Nathalie Ventura, chargée d’affaires chez CHEP.
CHEP s’est également démarquée par sa capacité à accompagner Barilla dans ses engagements sur le développement durable. En effet, dans le cadre de son plan sociétal «Good for You, Good for the Planet» («bon pour vous, bon pour la planète»), Barilla cherche des fournisseurs capables de l’accompagner dans cette démarche de progrès.
En cela, CHEP, entreprise de l’économie circulaire fondée sur le partage et la réutilisation de plus de 300 millions de palettes dans le monde, répond parfaitement à ses attentes. Son programme «meilleure entreprise, meilleure planète, meilleures communautés» fait écho à celui du groupe agroalimentaire italien. Les deux entreprises y affichent les mêmes ambitions pour 2020 à savoir réduire les émissions de CO2 (-30% pour Barilla, -20% pour CHEP) ; 
Atteindre les 100% de matières premières d’origine responsable. Pour CHEP, cela se 
traduit par 100% de bois issus de sources certifiées (contre 99,1 % aujourd’hui) ; Poursuivre leurs actions en faveur de l’alimentation des plus démunis. En 2015, Barilla a redistribué 2800 tonnes de nourriture avec la Banque Alimentaire en Europe tandis que CHEP, fortement impliquée dans cette cause, apporte une aide logistique à des associations caritatives pour la fourniture de repas et encourage ses collaborateurs à pratiquer le bénévolat grâce à trois jours de congés dédiés par an.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend