Aller directement au contenu

Intercéréales, Passion céréales et France Export Céréales fusionnent

Engagée dans un projet de transformation, l’interprofession Intercéréales annonce sa fusion avec Passion Céréales et France Export Céréales, dont les activités étaient financées par l’interprofession. Cette évolution répond à la volonté de simplifier l’organisation actuelle pour renforcer le service aux membres et la lisibilité de l’interprofession. «La filière céréalière française a décidé de faire évoluer ses structures interprofessionnelles, en cohérence …

Intercéréales, Passion céréales et France Export Céréales fusionnent
Les trois structures sont désormais réunies sous la bannière d’Intercéréales depuis le 1er juillet 2021, sous un nouveau modèle d’organisation et une nouvelle gouvernance, présidée par Jean-François Loiseau.

Engagée dans un projet de transformation, l’interprofession Intercéréales annonce sa fusion avec Passion Céréales et France Export Céréales, dont les activités étaient financées par l’interprofession. Cette évolution répond à la volonté de simplifier l’organisation actuelle pour renforcer le service aux membres et la lisibilité de l’interprofession. «La filière céréalière française a décidé de faire évoluer ses structures interprofessionnelles, en cohérence avec son plan de transformation, sa démarche RSE et les enjeux actuels. Cette réflexion nous a conduits à imaginer une organisation simplifiée, pour renforcer notre efficacité», explique Jean- François Loiseau, Président d’Intercéréales. 

L’objectif est double. En interne, cette fusion devrait permettre de construire une filière plus forte et consolider les différents moyens d’actions au service des membres (agriculteurs, collecteurs, acteurs de la première transformation). L’interprofession aura un rôle décisif à jouer sur de nombreux sujets à très forts enjeux : renforcement du lobbying et de l’influence, dialogue avec les parties prenantes, gestion de crise, etc. Les fonctions et missions historiquement portées par les trois structures seront conservées : R&D, promotion de la filière à l’international, expertise sur les marchés des matières premières, promotion et communication sur le marché intérieur… En externe, cette fusion devrait permettre de renforcer la visibilité de la filière auprès des pouvoirs publics et de la société. 

Les trois structures sont désormais réunies sous la bannière d’Intercéréales depuis le 1er juillet 2021, sous un nouveau modèle d’organisation et une nouvelle gouvernance, présidée par Jean-François Loiseau. 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend