Aller directement au contenu

La Chine ouvre enfin ses portes à la charcuterie française

La charcuterie française a enfin obtenu le précieux agrément qui lui permettra d'exporter ces produits sur le marché chinois, en pleine expansion.

La charcuterie française a enfin obtenu le précieux agrément qui lui permettra d’exporter ces produits sur le marché chinois, en pleine expansion. Trois entreprises pourront exporter leurs produits dans les prochaines semaines et sept autres sociétés devraient recevoir ultérieurement cette autorisation.
 
 

Charcuterie : trois entreprises décrochent un agrément

Les trois entreprises concernées sont les Salaisons et Conserves du Rouergues qui produisent principalement du saucisson sec dans l’Aveyron, Brocéliande (Cooperl Arc Atlantique) qui fabrique essentiellement du jambon cuit dans le Calvados, et Haraguy (Groupe Delpeyrat), producteur de jambon de Bayonne.
 
Les autorités chinoises ont de plus validé 18 de nouveaux sites industriels spécialisés dans la viande fraîche de porc et de poulet et 39 d’entrepôts frigorifiques. 
ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend