Aller directement au contenu

Les steaks hachés de Seb toujours en observation.

Depuis que l’entreprise Seb, qui produit de la viande et notamment des steaks hachés surgelés, a été impliquée dans une triste affaire liée à la bactérie Escherichia coli, elle n’arrive pas à se relever. En effet, son client principal, qui n’était autre que l’enseigne de hard-discount Lidl, a rompu son contrat en août alors qu’il assurait 60% du chiffre …

Depuis que l’entreprise Seb, qui produit de la viande et notamment des steaks hachés surgelés, a été impliquée dans une triste affaire liée à la bactérie Escherichia coli, elle n’arrive pas à se relever. En effet, son client principal, qui n’était autre que l’enseigne de hard-discount Lidl, a rompu son contrat en août alors qu’il assurait 60% du chiffre d’affaires de l’entreprise. En temps normal, Seb emploie 140 salariés, mais l’usine tourne aujourd’hui au ralenti, avec seulement 30 à 40 salariés. Elle a même du être placée en redressement judiciaire et subit une période d’observation. Cette dernière vient d’être prolongée jusqu’au 3 novembre 2011 par le tribunal de commerce de Chaumont. Ce petit répit devrait permettre à l’entreprise de finaliser les projets de reprise qui ont été présentés. Ces projets devront être présentés au plus tard le 14 octobre à 12h, selon une information publiée par nos confrères d’Agrisalon. Deux repreneurs se sont déjà manifestés :

  • Montfort Viandes SA, entreprise basée dans le Morbihan ayant déjà repris le célèbre Valtero, et également l’un des principaux concurrents de Seb
  • et une usine basée dans le sud-est de la France et spécialisée dans la fabrication et la vente de viandes fraîches.

Espérons que ces repreneurs sauront remettre Seb à flot.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend