Aller directement au contenu

MyPlate, nouvelle icône de la lutte contre l’obésité.

Le 2 juin dernier, le Ministère de l’Agriculture américain (US Departement of Agriculture, USDA), lançait une nouvelle mesure pour lutter contre l’obésité aux Etats-Unis. Comme lors de la première initiative mise en place un an auparavant, Michelle Obama s’est personnellement impliquée dans cette nouvelle campagne de promotion d’une alimentation équilibrée.

Le 2 juin dernier, le Ministère de l’Agriculture américain (US Departement of Agriculture, USDA), lançait une nouvelle mesure pour lutter contre l’obésité aux Etats-Unis. Comme lors de la première initiative mise en place un an auparavant, Michelle Obama s’est personnellement impliquée dans cette nouvelle campagne de promotion d’une alimentation équilibrée. Changement majeur, la désormais célèbre pyramide alimentaire cède sa place au nouveau symbole de l’équilibre alimentaire : MyPlate Icon, représentant une assiette divisée en quatre sections symbolisant les différentes catégories de nutriments à consommer. Avec un coût annuel estimé à 147 milliards de dollars en termes de frais médicaux, l’obésité est l’un des principaux fléaux en matière de santé publique aux Etats-Unis. Près d’un tiers de la population adulte est obèse, et 17% des enfants et adolescents entre 2 et 19 ans.

S’appuyant sur le site internet choosemyplate.gov, cette nouvelle campagne de communication entend aborder les grands thèmes de communication suivants : « la moitié d’une portion alimentaire doit être composée de fruits et légumes », « les aliments à consommer plus », « les aliments à consommer moins », « l’équilibre calorique » ou encore « l’activité physique adaptée à chacun ». La principale raison qui a poussé les Américains à abandonner la représentation en pyramide traditionnellement reconnue de tous est le fait qu’elle ne tenait pas compte des dernières avancées de la recherche en termes de nutrition (pas de distinction entre les glucides provenant de céréales complètes bénéfiques pour la santé et ceux provenant du pain blanc hautement transformé par exemple).

Comparativement à la France, ce programme américain se rapproche de notre PNNS (Plan National Nutrition Santé) associé au site mangerbouger.fr. Au niveau européen, il existe de nombreux projets visant à éduquer les consommateurs (IDEFICS, FLABEL, EURRECA, HOPE, etc.).

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend