Aller directement au contenu

Négociations commerciales : l’Ania dénonce les mauvaises pratiques

Les négociations commerciales se sont achevées le 28 février dernier. Elles ont de nouveau mis en lumière les déséquilibres entre industriels et distributeurs, selon l'Ania.

Négociations commerciales : l’Ania dénonce les mauvaises pratiques
Quatre grandes centrales concentrent désormais 93% des achats, ce qui crée un fort déséquilibre.

Un déséquilibre des forces entre la grande distribution et ses fournisseurs : voilà ce que dénonce l’Ania, à l’issue des négociations commerciales 2015. Ces dernières se sont achevées le 28 février dernier.

Ce déséquilibre est en grande partie dû à un rapprochement croissant des acteurs de la grande distribution. « Quatre grandes centrales concentrent désormais 93% des achats, souligne l’Ania. Il n’est plus rare qu’un seul client puisse représenter plus de 25% du CA annuel d’un fournisseur. La situation inverse n’existe pas. »

Négociations commerciales : une concentration néfaste au secteur

Cette concentration « favorise les mauvaises pratiques », selon l’Association nationale des industries alimentaires. Elle dénonce « l’apparition de demandes de compensation de marges rétroactives jusqu’à 2013 » ainsi que « la nette augmentation des déréférencements partiels lors de la période de négociation ».

L’Ania appelle donc à repenser le cadre des négociations commerciales.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend