Aller directement au contenu

Nutrition, emballage, bien-être animal : Aldi poursuit ses actions

Commerce de détail, Aldi vient de publier son nouveau rapport RSE. Construit notamment à partir d’une enquête dans plusieurs pays menée auprès de 8 600 personnes intégrées à l’écosystème du Groupe, il identifie les questions clés pour l’enseigne et ses parties prenantes. Il répond à une ambition : permettre aux clients de consommer de manière sûre et responsable.  Aldi …

Nutrition, emballage, bien-être animal : Aldi poursuit ses actions
D’ici fin 2025, 100% des emballages de produits de marque propre Aldi seront recyclables, compostables ou réutilisables.

Commerce de détail, Aldi vient de publier son nouveau rapport RSE. Construit notamment à partir d’une enquête dans plusieurs pays menée auprès de 8 600 personnes intégrées à l’écosystème du Groupe, il identifie les questions clés pour l’enseigne et ses parties prenantes. Il répond à une ambition : permettre aux clients de consommer de manière sûre et responsable.  Aldi s’est ainsi engagé dans plusieurs domaines dont la gestion responsable de la chaîne d’approvisionnement et la préservation des ressources. Aldi s’est donc engagé par exemple à améliorer la composition nutritionnelle de ses produits en marque propre, notamment pour tous les produits destinés aux enfants d’ici fin 2021. De plus, d’ici fin 2025, 100% des emballages de produits de marque propre seront recyclables, compostables ou réutilisables ; 100% des fruits et légumes biologiques vendus en 2023 seront vendus sans emballages ou avec un emballage durable, et 40% de sa gamme de fruits et légumes sera vendue sans emballage d’ici la fin 2025. 

Aldi prend également d’autres engagements en faveur du bien-être animal. En plus des actions déjà menées, Aldi France annonce aujourd’hui l’adoption du European Chicken Commitment (ECC). D’ici 2026, l’ensemble de ses produits à base de poulet (produits bruts et élaborés, frais et surgelés, contenant plus de 50% de poulet) commercialisés en France sous nos marques propres respecteront les critères du ECC. Cette charte prévoit notamment le respect de normes d’élevage des poulets plus strictes (plus faible densité d’élevage, lumière naturelle, meilleure qualité de l’air, etc.) et l’abandon des races à croissance rapide. L’enseigne veillera à ce que 20% au moins des volumes concernés proviennent d’élevages garantissant un accès au plein air ou à un jardin d’hiver aux animaux. 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend