Aller directement au contenu

Pepsico voit arriver à son capital un fonds contestataire.

Le fonds Relational Investors a pour réputation de s’opposer systématiquement aux directions des entreprises dans lequel il investit. Cette fois, il a décidé de s’attaquer au géant des boissons et des snacks américain, Pepsico, en investissant 600 millions de dollars pour acquérir 0,6% des actions du groupe. 

Le fonds Relational Investors a pour réputation de s’opposer systématiquement aux directions des entreprises dans lequel il investit. Cette fois, il a décidé de s’attaquer au géant des boissons et des snacks américain, Pepsico, en investissant 600 millions de dollars pour acquérir 0,6% des actions du groupe.

 

Or, Pepsico est actuellement en difficultés. L’entreprise a en effet annoncé en février dernier un vaste plan de restructuration qui aboutira à la suppression de 8 700 emplois. L’objectif est d’économiser 1,5 milliards de dollars.

De plus, le groupe a annoncé un recul de 5% de son bénéfice par action hors éléments exceptionnels pour 2012.

Or, plusieurs investisseurs avaient déjà suggéré une scission des activités snacks et boissons du groupe, ces dernières étant bien moins rentables que les premières. Mais la directrice générale de Pepsico, Indra Nooyi, avait toujours refusé une telle possibilité.

 

Selon le Wall Street Journal, les dirigeants de Relational Investors ont déjà rencontré ceux de Pepsico. Le fonds contestataire parviendra-t-il à faire changer Indra Nooyi d’avis ?

 

Indra Nooyi

Indra Nooyi

 

Source : agro-media.fr avec le Wall Street Journal et Les Echos (Pierrick de Morel).

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend