Aller directement au contenu

Process refroidissement: Le caloporteur Greenway® Neo fait ses preuves sur le gaspacho chez ArteOliva

La société espagnole ArteOliva était confrontée à un problème pour la préparation de son gaspacho Bio, non pasteurisé. En effet, le mono propylène glycol de l’installation n’arrivait pas à faire baisser la température de la soupe de 55 °C à 5 °C. On obtenait au mieux 15 °C, de sorte que le gaspacho devait passer plusieurs fois dans le …

Process refroidissement: Le caloporteur Greenway® Neo fait ses preuves sur le gaspacho chez ArteOliva
Le Greenway Neo n’est pas un dérivé du pétrole comme les glycols traditionnels, il est d’origine végétale et la technologie anti-corrosion utilisée dans sa formulation ne contient pas d’éléments toxiques.

La société espagnole ArteOliva était confrontée à un problème pour la préparation de son gaspacho Bio, non pasteurisé. En effet, le mono propylène glycol de l’installation n’arrivait pas à faire baisser la température de la soupe de 55 °C à 5 °C. On obtenait au mieux 15 °C, de sorte que le gaspacho devait passer plusieurs fois dans le circuit de refroidissement. Grâce à la chaleur spécifique élevée du caloporteur Greenway Neo, proposé par Climalife, l’installateur RCI vient d’obtenir pour la société ArteOliva des économies considérables.

L’excellence de la conductivité thermique de Greenway® Neo

«Le caloporteur restait trop chaud et l’échange thermique ne refroidissait pas suffisamment le produit pour nous permettre de le conditionner» explique Manuel Conde, de RCI. «Nous avons réalisé un test poussé à l’extrême : nous avons monté la température de l’eau à 98 °C (au lieu du gaspacho à 55 °C) et nous avons remarqué que le Greenway Neo revenait, dans le circuit, 10 °C plus froid que le précédent caloporteur à base de MPG ». Puis, ArteOliva a démarré la production du nouveau gaspacho bio non pasteurisé. Grâce à la conductivité thermique de Greenway Neo, on passait des 55 °C aux 5 °C requis en à peine 10 minutes. Le directeur Froid de RCI et la direction de ArteOliva qualifient le résultat de «spectaculaire».

L’origine végétale de Greenway Neo, un atout

Ce caloporteur permet des économies quantifiables, sur la facture énergétique, comme sur le temps de travail des équipes d’ArteOliva étant donné que la production frigorifique est plus rapide. Il faut ajouter à cela la cohérence entre les principes du Greenway Neo et les engagements éthiques et environnementaux dont ArteOliva et RCI se prévalent à travers leur offre professionnelle.
Greenway Neo n’est pas un dérivé du pétrole comme les glycols traditionnels, il est d’origine végétale et la technologie anti-corrosion utilisée dans sa formulation ne contient pas d’éléments toxiques. Pour un plus grand respect de l’environnement, il est également biodégradable en moins d’un mois. Depuis, toute la gamme des soupes d’ArteOliva est fabriquée à l’aide du Greenway Neo. Pour Manuel Conde « le résultat a dépassé nos attentes et celles de la production. Les caractéristiques de Greenway Neo sont réelles : il est bien meilleur que n’importe quel glycol, nous l’avons observé. C’est sans aucun doute le meilleur fluide caloporteur du marché actuellement ».

En savoir davantage sur le caloporteur Greenway Neo : ICI

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend