Aller directement au contenu

Ractopamine, l’UE pour ou contre ?

Le 5 juillet dernier, la commission du Codex alimentarius a voté à 69/67 en faveur d’une détermination de Limite Maximale de Résidus (LMR) de ractopamine dans les aliments.

Le 5 juillet dernier, la commission du Codex alimentarius a voté à 69/67 en faveur d’une détermination de Limite Maximale de Résidus (LMR) de ractopamine dans les aliments.

L’Union européenne a voté contre car cette molécule utilisée en tant qu’additif alimentaire pourrait jouer le rôle d’activateur de croissance (molécule autorisée en Australie, au Brésil, au Canada et aux USA).

Ce vote est moins anodin qu’il n’y paraît dans la mesure où si, à l’avenir, l’Union européenne devait continuer à s’opposer à l’importation de viande de porcs contenant de la ractopamine, même à un taux inférieur aux LMR, les pays exportateurs pourraient le dénoncer à l’OMC. L’UE devrait définir prochainement sa stratégie.

fnicgv

 

Source : agro-media.fr avec la FNICGV

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend