Aller directement au contenu

Sodas light et accidents cardiovasculaires.

Présentée mercredi 9 février, lors de la Conférence Internationale 2011 des Crises Cardiaques, une nouvelle étude publiée par l’American Stroke Association établirait un lien entre la consommation de sodas light et l’augmentation du risque d’accidents cardiovasculaires.

Présentée mercredi 9 février, lors de la Conférence Internationale 2011 des Crises Cardiaques, une nouvelle étude publiée par l’American Stroke Association établirait un lien entre la consommation de sodas light et l’augmentation du risque d’accidents cardiovasculaires. Durant neuf ans, les habitudes alimentaires de 2654 personnes participant à la Northern Manhattan Study (NOMAS) ont été évaluées. 559 accidents cardiovasculaires ont été enregistrés, dont des attaques cardiaques ischémiques et hémorragiques. Les personnes buvant du soda light quotidiennement avaient 61% plus de chances d’avoir un accident cardiovasculaire que celles qui ne buvaient pas de soda. Cependant, bien que l’étude ait révélé une association possible entre le soda light et le risque d’accidents cardiovasculaires, elle n’a démontré aucun lien causal.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend