Aller directement au contenu

Un ex-ministre nommé à la présidence de l’Aria Poitou-Charentes

Ancien ministre sous Sarkozy, Renaud Dutreil prend la tête de l'ARIA Poitou-Charentes.

Un ex-ministre nommé à la présidence de l’Aria Poitou-Charentes
Renaud Dutreil, ancien ministre parti dans le privé, prend désormais la tête de l’ARIA Poitou-Charentes.

Elu pour trois années à la présidence de l’ARIA Poitou-Charentes, Renaud Dutreil, repreneur de la société d’exploitation de la source Fontaine Jolival, l’ancien ministre des PME compte se nourrir de son expérience politique et d’entrepreneur pour mener à bien ses nouvelles missions dans le domaine de l’agroalimentaire.

Fixant comme premier objectif pour l’ARIA de favoriser davantage l’achat de produits labellisés «  Poitou-Charentes  » par les consommateurs locaux, le nouveau Président souhaite valoriser les actions de l’association auprès des grandes enseignes présentes sur son territoire : «  L’élaboration de la marque collective  Produit en Poitou-Charentes donne plus de valeur et de visibilité aux produits qui la composent..

Mutualiser les moyens pour intégrer le marché de la grande distribution

La mutualisation des moyens dont bénéficient les entreprises affiliées à l’ARIA doit également aider à une meilleure pénétration du marché de la grande distribution.» Partisan d’une approche commerciale locale vantant les 3 «  E  » : Environnement (circuits courts), Emploi (création d’emplois dans les PME agroalimentaires locales) et Excellence (qualité supérieure des produits), Renaud Dutreil désigne l’innovation comme fer de lance pour implanter les produits de Poitou-Charentes au-delà des frontières régionales.

« Pour conquérir de nouveaux territoires, en France et à l’étranger, il convient d’être avant tout innovant. L’innovation faisant partie de l’ADN de notre ARIA, dans le domaine du marketing, de la distribution du produit comme dans celui du management, nous allons dans le bon sens pour les entreprises que nous défendons.»

S’associer aux acteurs locaux

En 2016, il s’agira également d’optimiser la collaboration des trois Associations Régionales des Industries Alimentaires présentes dans le périmètre de la nouvelle Grande Région (Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes). Reprenant les vœux de décentralisation d’activités exprimés par le Président de Région Alain Rousset, Renaud Dutreil préconise de faire de La Rochelle le grand pôle agroalimentaire régional. «  Avec le dynamisme du Grand Port Atlantique, la présence du CRITT Agro-Alimentaire et la densité du tissu d’entreprises actives du secteur, La Rochelle se pose en candidate sérieuse pour être tête de pont des trois ARIA du nouveau territoire. » Une proposition qui devrait faire écho avec les 20 000 emplois générés par l’activité agroalimentaire picto-charentaise et les projets porteurs de l’ARIA Poitou-Charentes qui vient de fêter ses vingt ans d’existence.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend