Aller directement au contenu

Une « taxe hamburger » en Hongrie.

Après avoir taxé les banques, les sociétés de télécommunications, d’énergie et de distribution, la Hongrie s’apprête à voter pour la rentrée de septembre une « taxe hamburger ». En effet, le Parlement hongrois a adopté une mesure qui ciblera les biscuits salés ou sucrés, les boissons énergétiques et les gâteaux pré-emballés.

Après avoir taxé les banques, les sociétés de télécommunications, d’énergie et de distribution, la Hongrie s’apprête à voter pour la rentrée de septembre une « taxe hamburger ». En effet, le Parlement hongrois a adopté une mesure qui ciblera les biscuits salés ou sucrés, les boissons énergétiques et les gâteaux pré-emballés.

Sachant qu’un euro équivaut à environ 270 forints, le montant de la taxe sera de 5 forints/litre pour les boissons, 250 forints/litre pour les boissons énergétiques et de 100 à 200 forints/kg pour les biscuits et les gâteaux. Le parti du premier ministre Viktor Orban entend ainsi taxer les aliments et boissons à haute teneur en sucre, hydrate de carbone ou caféine. Cette « taxe hamburger » fait suite à des études sur les habitudes alimentaires des Hongrois qui pointaient du doigt la trop grande consommation de graisse et de sel.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend