Aller directement au contenu

Usine verte : Les compresseurs Ingersoll séduisent St Mamet

Il y a moins de deux ans, Matthieu Lambeaux reprenait St Mamet, entreprise de fruits en conserves alors en difficulté, en faisant le pari fou d’en faire une usine du futur. Une révolution industrielle qui s’amorce avec succès pour cette entreprise gardoise dont la démarche est de soutenir l’agriculture raisonnable. Afin d’être cohérent avec sa « politique verte » et d’amorcer le …

Usine verte : Les compresseurs Ingersoll séduisent St Mamet
« Nos premières estimations font état d’environ 5000 euros de gains mensuels, en termes d’énergie et d’économie », explique Bruno Bortolino, responsable énergie à Saint-Mamet.

Il y a moins de deux ans, Matthieu Lambeaux reprenait St Mamet, entreprise de fruits en conserves alors en difficulté, en faisant le pari fou d’en faire une usine du futur. Une révolution industrielle qui s’amorce avec succès pour cette entreprise gardoise dont la démarche est de soutenir l’agriculture raisonnable.
Afin d’être cohérent avec sa « politique verte » et d’amorcer le virage de l’écologie mais aussi celui de la modernité, St Mamet a réalisé un plan d’investissements de 12 millions d’euros sur 3 ans. Parmi les grandes transformations, l’usine s’est dotée d’une plateforme robot pour le conditionnement et a décidé de transférer ses équipements dans un bâtiment plus petit, opérationnel en juillet 2017.

De vieux compresseurs lubrifiés contre des compresseurs à vis sans huile

Il y a six mois, l’usine a également opté pour le changement de ses 7 compresseurs lubrifiés. Un investissement important de 700 000 euros, mais nécessaire, selon Bruno Bortolino, responsable énergie à Saint-Mamet. « A l’origine d’une source d’énergie considérable, nos quatre compresseurs de 110 kw et nos trois compresseurs de 55 kw ne correspondaient plus à l’image ni aux besoins de l’entreprise », explique-t-il. « Nos anciens compresseurs avaient non seulement de l’âge, des marques et des accès différents, mais ils étaient tous lubrifiés avec les inconvénients que l’on connaît, à savoir la présence possible de traces d’huile à la sortie des compresseurs ». Or, si dans l’industrie mécanique cela n’est pas réellement un problème, dans l’industrie agroalimentaire, pour des questions d’hygiène et de qualité, cela n’est tout simplement pas envisageable.

Une fourniture en air répondant à la classe Zéro garantie

« Une multitude de facteurs influent sur la qualité de l’air que vous utilisez. La présence de particules, d’humidité, d’huile et de vapeur d’huile dans un système d’air comprimé peut entraîner des arrêts machines, un risque sur la qualité des produits, entacher la réputation de votre marque, voire nuire à vos consommateurs et engager votre responsabilité » explique Philippe Mangin, représentant local de Ingersoll Rand. « L’entreprise propose des solutions qui limitent les risques et garantissent une fourniture en air d’une pureté optimale.
Certains fabricants de compresseurs vantent leurs solutions comme étant quasiment sans huile, ce qui n’est pas nécessairement le cas.
Chez Ingersoll, nous garantissons un air pur sans huile ». C’est pourquoi, l’usine St Mamet décide de se tourner vers les compresseurs à vis non lubrifiées de chez Ingersoll Rand. « Ils correspondent par leur puissance et leur rendement à la nouvelle génération que nous souhaitons incarner et répondent parfaitement à nos besoins de qualité », explique le responsable énergie.

Synergie entre technologie de pointe et savoir-faire

L’entreprise St Mamet est très vite séduite par le concept Nirvana (compresseur à vitesse variable) d’Ingersoll Rand, la solution idéale pour réduire au minimum le coût de fonctionnement des applications critiques sans huile. Ce compresseur fournit une qualité d’air, une fiabilité et une efficacité optimales. C’est un système sans précédent, qui réalise une synergie entre des technologies de pointe, dont le moteur révolutionnaire HPM (Hybrid Permanent Magnet), un savoir-faire technique et des innovations reconnues et appliquées depuis plus d’un siècle.
« Il est ultra efficace et fiable, car ce moteur peut accomplir des performances inégalées, dont la capacité de démarrer et s’arrêter indéfiniment pour répondre à la demande » explique Philippe Mangin. « Si d’autres compresseurs se caractérisent également par une pression stable, un démarrage progressif et un rendement à charge partielle amélioré par rapport à celui des compresseurs à vitesse fixe, seul le Nirvana permet de
tirer pleinement parti de la technologie à vitesse variable.
Avec ce système, l’entreprise bénéficie d’une fiabilité et d’une efficacité optimales, d’un fonctionnement quasiment sans maintenance, de démarrages et d’arrêts illimités et d’un air pur à 100 %, atout supplémentaire ».

5000 euros de gains mensuels

En termes techniques, cela se résume par un moteur qui requiert moins de puissance au démarrage, ne dépasse pas l’intensité à pleine charge, et s’arrête immédiatement à la vitesse minimale pour éviter les gaspillages énergétiques.
Le compresseur garantit une pression constante sur l’ensemble de la plage de fonctionnement.
Au démarrage, les moteurs à induction génèrent une pointe d’intensité égale à au moins deux fois l’intensité à pleine charge afin de vaincre l’inertie initiale. Ils fonctionnent également hors charge lorsque la demande chute au-dessous du minimum, réduisant l’efficacité et accroissant les coûts énergétiques.
Enfin, le moteur HPM du Nirvana comporte moins de
pièces mobiles et s’encastre directement dans l’arbre d’entraînement du compresseur, ce qui accroît la fiabilité du moteur et élimine totalement les opérations de maintenance. Dépourvu de roulement, le moteur ne nécessite donc pas de remplacement des roulements ni de lubrification. Le moteur est également conçu pour fonctionner en continu à des températures pouvant atteindre 46°C (115°F).
Convaincue par la technologie de la vitesse variable de ce moteur à aimant permanent d’Ingersoll Rand, l’entreprise décide donc de se doter parmi ses trois nouveaux compresseurs à vis non lubrifiés de deux compresseurs de 150 kw fixe et d’un compresseur de 160 kw variable.
Et Bruno Bortolino affiche d’ores et déjà sa satisfaction : « Nos premières estimations font état d’environ 5000 euros de gains mensuels, en termes d’énergie et d’économie. C’est déjà très significatif ».

Récupération des calories

De plus, avec l’installation de ses nouveaux compresseurs Ingersoll Rand, l’entreprise va pouvoir récupérer des calories à savoir de la chaleur. Ce qui va lui permettre de faire de la récupération d’eau chaude à 70° pour le nettoyage ou la stérilisation par exemple. Soit une économie de 50 à 60 000 euros par an pour St Mamet.
Pour la période 2016/107, 8 millions d’euros auront donc déjà été injectés dans l’usine. « St Mamet entend maintenant diminuer sa consommation d’eau de 50% et économiser 40% de sa consommation énergétique. Nous sommes également en train de passer à 100% Led », explique de son côté David Ferrier, responsable maintenance et projet.

Un siècle d’innovation et de technologie

Depuis plus d’un siècle, Ingersoll Rand n’a cessé d’innover. Son premier compresseur non lubrifié a vu le jour en 1912, et pendant les décennies qui ont suivi, l’entreprise a développé des systèmes d’air comprimé de pointe alliant longévité et fiabilité.
Moteur de progrès, stimulant l’innovation par ses technologies révolutionnaires et la création de nouvelles normes de fabrication, Ingersoll Rand est aujourd’hui le leader de l’air comprimé non lubrifié, non seulement parce que l’entreprise développe des produits leaders dans leur catégorie, mais également parce qu’elle connait les exigences des secteurs d’activité de ses clients, comprenant leurs impératifs de productivité et de qualité, offrant des solutions hautement techniques et parfaitement adaptées aux applications visées.
Quels que soient vos produits, vos procédés ou votre situation géographique, Ingersoll Rand possède l’expertise, la technologie et la qualité de service nécessaires permettant de répondre à vos attentes.

Plus d’informations sur le site d’Ingersoll Rand ici 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend