Aller directement au contenu

Micro-algue, l’ingrédient tant convoité

L’avenir sera vert si l’on en croit la production de micro-algues actuellement au plus haut niveau. C’est en tout cas la certitude de nombreuses usines de production ouvertes à ciel ouvert en Asie et en Amérique. A ce jour, si celles-ci dominent le marché des matières premières, en particulier le secteur des micro-algues, leurs produits sont souvent fortement contaminés. Conséquence, …

Micro-algue, l’ingrédient tant convoité
En raison de sa teneur extraordinaire en acides gras de haute qualité (oméga-3 et -6), de colorants naturels et de micronutriments ainsi que d’acides aminés essentiels, les micro-algues ouvrent des possibilités innovantes sur le marché des compléments alimentaires et nutritionnels.

L’avenir sera vert si l’on en croit la production de micro-algues actuellement au plus haut niveau. C’est en tout cas la certitude de nombreuses usines de production ouvertes à ciel ouvert en Asie et en Amérique. A ce jour, si celles-ci dominent le marché des matières premières, en particulier le secteur des micro-algues, leurs produits sont souvent fortement contaminés. Conséquence, les produits asiatiques sont souvent non conformes aux normes en vigueur en Europe. Et bien qu’ils aient reçu divers certificats de qualité, ils restent impropres à la transformation ultérieure, en raison des conditions de croissance à peine contrôlables dans les systèmes ouverts.
Dix ans plus tôt, on ne parlait pas d’algues comme biomasse ni de produits à base d’algues. Les tendances autour des ingrédients tels que les acides gras oméga-3 ont également augmenté le niveau de sensibilisation en termes d’algues. Aujourd’hui, les micro-algues sont commercialisées en tant qu’ingrédients convoités: de l’engrais, à l’alimentation animale, aux additifs pour le traitement des eaux usées – la variété des applications est déjà considérable.

Des possibilités innovantes

En raison de sa teneur extraordinaire en acides gras de haute qualité (oméga-3 et -6), de colorants naturels et de micronutriments ainsi que d’acides aminés essentiels, les micro-algues ouvrent des possibilités innovantes sur le marché des compléments alimentaires et nutritionnels.
Le procédé breveté d’ecoduna permet la production industrielle de micro-algues avec une qualité considérablement améliorée: les micro-algues sont propagées dans un environnement de haute pureté dans un système fermé, en grande partie sans contamination. Un facteur crucial qui est particulièrement apprécié par les clients exigeants. L’usine peut produire différents types de microalgues en fonction des besoins du client.

L’Autriche devient le point névralgique mondial de la technologie verte

Eparella GmbH, une filiale d’ecoduna AG, a récemment installé sa technologie innovante de Photobioréacteur (PBR) pour la production de micro-algues à l’échelle industrielle. L’usine de production de microalgues nouvellement ouverte à Bruck / Leitha représente un projet de démonstration unique, faisant de l’entreprise autrichienne un leader mondial de la technologie. « Notre technologie brevetée et durable nous permet de produire de la poudre d’algues de haute qualité tout en économisant des ressources précieuses. La production de notre industrie imite la nature elle-même, l’oxygène étant le seul déchet», explique Silvia Fluch, COO d’ecoduna.
En seulement onze mois de construction, après dix années de recherche et de développement, l’une des plus grandes installations de croissance de systèmes fermés de microalgues du monde a été installée sur une surface de plus de 10 000 m².
En atteignant sa capacité maximale, prévue pour l’année 2021, un volume de production pouvant atteindre 300 tonnes de biomasse peut être généré. À son stade actuel de développement, l’installation fournit une production annuelle pouvant atteindre 100 tonnes de biomasse sèche d’algues. Les coûts de construction ont totalisé 18 millions d’euros.

ParLa rédaction
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend