Aller directement au contenu

Fraude alimentaire : La Commission européenne lance un centre de connaissances

La Commission européenne annonce lancer un centre de connaissances sur la fraude alimentaire et la qualité des denrées alimentaires, dont le fonctionnement sera confié au Centre commun de recherche. Le centre de connaissances, un réseau constitué d’experts internes et externes à la Commission, apportera son soutien aux responsables politiques de l’UE et aux autorités nationales en leur donnant accès …

Fraude alimentaire : La Commission européenne lance un centre de connaissances
Le centre de connaissances sur la fraude alimentaire et la qualité des denrées alimentaires élaborera des bulletins d’information, des cartes interactives, des bases de données et des rapports réguliers, et publiera ces informations.

La Commission européenne annonce lancer un centre de connaissances sur la fraude alimentaire et la qualité des denrées alimentaires, dont le fonctionnement sera confié au Centre commun de recherche.
Le centre de connaissances, un réseau constitué d’experts internes et externes à la Commission, apportera son soutien aux responsables politiques de l’UE et aux autorités nationales en leur donnant accès à des connaissances scientifiques à jour en matière de fraude alimentaire et de qualité des denrées alimentaires, et en diffusant ces connaissances.
Les inquiétudes relatives à la fraude alimentaire et à la qualité des denrées alimentaires entament la confiance des consommateurs et portent préjudice à l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement alimentaire en Europe, des agriculteurs aux détaillants. Les récentes affaires de fraude alimentaire ont notamment porté sur l’huile d’olive, le vin, le miel, le poisson, les produits laitiers, la viande et la volaille. Par ailleurs, les consommateurs sont susceptibles d’être exposés à des pratiques commerciales déloyales, en particulier en ce qui concerne les denrées alimentaires qui, bien qu’étant de composition très différente, sont vendues sous le même emballage sur les différents marchés. Le centre de connaissances sur la fraude alimentaire et la qualité des denrées alimentaires élaborera des bulletins d’information, des cartes interactives, des bases de données et des rapports réguliers, et publiera ces informations. Le centre de connaissances sera intégralement financé par la Commission européenne. Le centre de connaissances sur la fraude alimentaire et la qualité des denrées alimentaires est le cinquième centre de ce genre à voir le jour, après ceux qui ont été lancés dans les domaines de la bioéconomie, des politiques territoriales, des migrations et de la démographie et de la gestion des risques de catastrophes.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend