Aller directement au contenu

Nutrition : Bel atteint ses objectifs

En mai 2011, la marque La Vache qui rit s'était fixé des objectifs en matière de nutrition dans le cadre du PNNS. Objectifs aujourd'hui largement remplis.

Nutrition : Bel atteint ses objectifs
L’entreprise a réduit de 4,8 % les lipides contenus dans les Vache qui rit, de 12 % la teneur en sel et l’apport en calcium a été amélioré de 39,7 %.

Le groupe Bel a rempli voire dépassé les objectifs qu’il s’était fixé au moment de la signature de sa Charte d’engagement volontaire de progrès nutritionnels (PNNS) en mai 2011 avec sa marque La Vache qui rit. L’entreprise a réduit de 4,8 % les lipides contenus dans ses produits, de 12 % la teneur en sel et l’apport en calcium a été amélioré de 39,7 %.

La Vache qui rit : de nouvelles recettes

En restauration hors foyer (RHF), la marque La Vache qui rit a par ailleurs revu ses recettes. Pour sa version en terrine (1kg), les matières grasses ont diminué de 18,5 %, la teneur de sel de 6,7 % et la calcium a augmenté de 79 % entre 2011 et 2013.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend