Aller directement au contenu

Pernod Ricard veut économiser 150 millions

Pernod Ricard vient de lancer un plan d'économie, nommé Allegro, visant à atteindre 150 millions d'économie d'ici trois ans, ce qui pourrait avoir des conséquences sur les effectifs du groupe.

Pernod Ricard veut économiser 150 millions
Le chiffre d’affaires semestriel de Pernod Ricard a chuté de 7 %, en particulier en raison des difficultés sur le marché chinois.

Le groupe Pernod Ricard s’est fixé l’objectif de réaliser 150 millions d’économie d’ici trois ans. « Le but de ce plan est de donner plus d’agilité au groupe en supprimant certains niveaux hiérarchiques dans l’organisation », a expliqué Thierry Billot, directeur général adjoint responsable des marques, sur le site de l’Usine Nouvelle.

Un impact sur les effectifs

Le plan, nommé Allegro, devrait être présenté à la fin du mois d’août, en même temps que les résultats annuels de Pernod Ricard. Selon les informations de l’Usine nouvelle, le plan devrait un impact sur les effectifs du groupe, en France et dans les filiales étrangères. La fusion des deux entités, Pernod et Ricard, ne semble pas d’actualité mais les synergies, en particulier commerciales, pourraient s’accélérer car la concurrence en interne nuirait au groupe dans certains pays.

Pernod Ricard : des résultats en recul

Ce plan d’économie s’inscrit dans un contexte de recul des ventes pour Pernod Ricard, en particulier en Chine, où la marché pâtit de la politique anti-corruption. Le chiffre d’affaires semestriel de groupe a baissé de 7 % pour s’établir à 4 570 milliards d’euros et le résultat net à chuté de 2 %. Le numéro un mondial du secteur, Diageo, envisage lui aussi des économies de 200 millions de livres (245 millions d’euros).

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend