Aller directement au contenu

Plan de relance : L’industrie agroalimentaire attendue sur l’appel à projets de 100 millions d’euros

Dans le cadre du plan de relance, le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, a lancé un appel à projets pour favoriser l’autonomie et la résilience de l’industrie française. Le cahier des charges a été publié le 12 août. Les dossiers pourront être déposés à partir du 31 août. Parce que la crise de la Covid-19 a mis …

Plan de relance : L’industrie agroalimentaire attendue sur l’appel à projets de 100 millions d’euros
Pour l’agroalimentaire, sont concernés les projets d’investissements de nature à renforcer l’autonomie, la résilience et l’avenir de la filière française.

Dans le cadre du plan de relance, le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, a lancé un appel à projets pour favoriser l’autonomie et la résilience de l’industrie française. Le cahier des charges a été publié le 12 août. Les dossiers pourront être déposés à partir du 31 août.

Parce que la crise de la Covid-19 a mis en évidence la dépendance industrielle et technologique de l’économie française, et la fragilité de certaines chaînes de valeurs mondiales, le renforcement de tout ou partie de chaînes de valeur critiques par le soutien à l’implantation ou réimplantation en France de certains de leurs maillons apparaît nécessaire. L’objectif de cet appel à projet vise à diminuer le degré de dépendance vis-à-vis de fournisseurs extra-européens, tout en développant les filières d’avenir garantissant la création de valeur en France et en Europe. Santé, agroalimentaire, électronique, chimie, métaux et matières premières : l’appel à projet cible les secteurs les plus critiques.

Pour l’agroalimentaire, sont concernés les projets d’investissements de nature à renforcer l’autonomie, la résilience et l’avenir de la filière française (diversification des approvisionnements, création, maintien ou redéploiement de capacités de production). Cet appel à projets veut s’inscrire en cohérence avec les récentes annonces du président de la République sur la souveraineté alimentaire et le développement et la sécurisation des chaines alimentaires nationales et européennes, dans une démarche de durabilité environnementale.

Ouvert jusqu’au 17 novembre 2020

Les projets d’investissement candidats à l’appel à projets peuvent se présenter sous la forme : de créations de nouvelles unités de production ; d’investissements dans des unités de production existantes, pour augmenter et moderniser leurs capacités de production ou les rendre plus productives et flexibles ; du développement et de la mise en œuvre à l’échelle industrielle de procédés technologiques innovants.

L’appel à projets est ouvert jusqu’au 17 novembre 2020, à midi. L’instruction et la sélection des projets sont organisées par ordre d’arrivée des projets. En cas d’épuisement des moyens financiers affectés à cette procédure, il peut être arrêté de manière anticipée, par décision du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, sur avis de la direction générale des Entreprises (DGE). Cet appel à projets sera complété d’un volet relatif aux applications industrielles de la 5G, autre secteur stratégique d’avenir pour l’économie française.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend