Aller directement au contenu

Une nouvelle levée de fonds de 316 millions d’euros pour Ÿnsect

Ÿnsect, entreprise innovante spécialisée dans la production d’insectes, a fait preuve de résilience durant l’épidémie de coronavirus, minimisant les impacts pouvant affecter à la fois la construction de sa ferme verticale d’Amiens et la production de son site dans le Jura. L’entreprise a annoncé avoir porté son financement à 372 millions USD (316 millions d’euros), soit la levée de fonds …

Une nouvelle levée de fonds de 316 millions d’euros pour Ÿnsect
Le processus de production d’Ÿnsect repose sur une technologie très innovante protégée par près de 30 brevets, soit 40% du portefeuille total des brevets détenus par les 10 plus grands producteurs d’insectes.

Ÿnsect, entreprise innovante spécialisée dans la production d’insectes, a fait preuve de résilience durant l’épidémie de coronavirus, minimisant les impacts pouvant affecter à la fois la construction de sa ferme verticale d’Amiens et la production de son site dans le Jura. L’entreprise a annoncé avoir porté son financement à 372 millions USD (316 millions d’euros), soit la levée de fonds la plus importante jamais réalisée par une entreprise non américaine dans le secteur agricole. 

Les apports de capitaux financeront la réalisation de la plus grande ferme d’insectes au monde à Amiens, dont la mise en production est prévue pour début 2022. Ÿnsect vise une production de 100 000 tonnes d’ingrédients par an ainsi que la création de 500 emplois directs et indirects. Après l’Europe et l’Asie, la société poursuit son expansion aux États-Unis, grâce au soutien de ses premiers investisseurs américains, Upfront Ventures et FootPrint Coalition. De nouveaux produits vont également être lancés dans le domaine de l’alimentation des animaux de compagnie (gamme humide). 

La FAO, considère que la consommation de protéines animales augmentera de 52% entre 2007 et 2030. Or, cette forte croissance représente un risque élevé pour les écosystèmes mondiaux déjà très fragilisés par l’intensification des besoins en eau et en terres qui génèrent toujours plus d’émissions de gaz à effet de serre. Afin de répondre à cette problématique, Ÿnsect a créé un procédé breveté de production de scarabées Molitor afin de produire et distribuer une gamme premium de protéines et d’engrais. Ces ingrédients naturels et durables apparaissent comme des solutions alternatives aux fertilisants chimiques ainsi qu’aux protéines animales utilisées en pisciculture, en alimentation des animaux d’élevage et animaux de compagnie. 

Révolutionner la chaîne alimentaire

«Notre objectif est de révolutionner la chaine alimentaire en commençant par son fondement, à savoir les insectes et le sol. C’est l’affaire de tous, carnivores comme végétariens, ce n’est pas une question de régime alimentaire : il s’agit de se poser la question de la façon dont nous nourrissons nos cultures et nos animaux» a déclaré Antoine Hubert, co-fondateur et PDG d’Ÿnsect. «Ÿnsect ne se réduit pas à la production d’insectes : le changement climatique et la croissance démographique mondiale nous imposent de produire plus de nourriture avec moins de terres et de ressources et ce, sans déforester, ni vider les océans. Nous sommes convaincus qu’Ÿnsect a un rôle central à jouer dans cette équation». Le processus de production d’Ÿnsect repose sur une technologie très innovante protégée par près de 30 brevets, soit 40% du portefeuille total des brevets détenus par les 10 plus grands producteurs d’insectes. 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend