Aller directement au contenu

Emballage : De nouveaux formats de bouteilles 100% plastique recyclé pour les marques Vittel, Hepar et Contrex

Nestlé Waters France annonce que les bouteilles des marques Vittel, Hepar et Contrex des gammes nomades (format moins de 1L) et aromatisées sont désormais composées à 100% de plastique recyclé (rPET). Nestlé Waters accélère ainsi l’intégrationon de matière recyclée dans ses gammes d’eaux minérales naturelles plates avec pour ambition que l’ensemble de ses bouteilles contiennent du plastique recyclé fin …

Emballage : De nouveaux formats de bouteilles 100% plastique recyclé pour les marques Vittel, Hepar et Contrex
Nestlé Waters poursuit donc son accélération dans l’éco-conception de ses emballages avec le passage de 35% à 100% de la part de plastique recyclé dans toutes ses bouteilles Vittel, Hepar et Contrex de 33cl et 50cl, et dans les boissons Vittel Up et Contrex Green.

Nestlé Waters France annonce que les bouteilles des marques Vittel, Hepar et Contrex des gammes nomades (format moins de 1L) et aromatisées sont désormais composées à 100% de plastique recyclé (rPET). Nestlé Waters accélère ainsi l’intégrationon de matière recyclée dans ses gammes d’eaux minérales naturelles plates avec pour ambition que l’ensemble de ses bouteilles contiennent du plastique recyclé fin 2021. Il s’agit d’une étape majeure pour Nestlé Waters dans son objectif d’atteindre la neutralité carbone en 2025 sur l’ensemble de son portefeuille de marques. 

La neutralité carbone des marques d’ici 2025

Après le lancement fin 2019 de la première bouteille d’eau minérale naturelle 75cL en 100 % rPET en France par Vittel, suivi des bouteilles Vittel 2L et 70cl 100% en matière recyclée, Nestlé Waters poursuit donc son accélération dans l’éco-conception de ses emballages avec le passage de 35% à 100% de la part de plastique recyclé dans toutes ses bouteilles Vittel, Hepar et Contrex de 33cl et 50cl, et dans les boissons Vittel Up et Contrex Green. En parallèle, le reste de la gamme des eaux minérales naturelles Vittel, Hepar et Contrex intégrera au minimum 35% de matière recyclée dans l’année. Cette innovation est ainsi devenue possible grâce à plus de 24 millions d’euros investis dans l’usine de Nestlé Waters dans les Vosges depuis 2019 afin de doter cette dernière de lignes et d’outils de production plus modernes.  «En convertissant l’ensemble de nos petites bouteilles d’eaux plates et aromatisées en 100% plastique recyclé, nous franchissons une nouvelle étape importante dans la réduction durable d’utilisation de plastique vierge dans nos emballages», déclare Françoise Bresson, Directrice RSE et Communication de Nestlé Waters France. Pour rappel, une tonne de plastique recyclé permet d’économiser l’équivalent de 2 tonnes de CO2(2). 

Le plastique recyclé demeure aujourd’hui la principale solution alternative au plastique vierge

«Le consommateur doit pouvoir choisir une marque qui agit en s’engageant en faveur de l’économie circulaire et d’emballages plus durables. C’est le défi que nous tentons de relever avec nos différentes marques chez Nestlé Waters» déclare Laure Goutagneux, Directrice Marketing Nestlé Waters France.  «Nous réfléchissons également déjà aux alternatives de demain, à l’usage des matériaux d’origine végétale et biodégradables. Toutefois, le plastique recyclé demeure aujourd’hui la principale solution alternative au plastique vierge. C’est pour cela que nous nous engageons dans ceIe voie, pour donner aux consommateurs les moyens de contribuer, dès à présent, à la réduction de l’impact des emballages sur l’environnement», poursuit Laure Goutagneux.  Parallèlement à l’intégration du rPET, le groupe Nestlé Waters mise sur la recherche et le développement pour développer de nouveaux emballages au sein de ces centres de recherches dédiés au Packaging en Suisse et à ViWel. Le groupe mise également sur la collaboration. Par exemple, Nestlé Waters collabore avec l’entreprise Danimer pour concevoir des bouteilles à base de bio-plastiques et biodégradables. Nestlé Waters contribue également aux travaux de la start-up française Carbios afin d’élaborer de nouvelles approches de recyclage enzymatique du plastique et recycler indéfiniment le PET.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend