Aller directement au contenu

Végétal : Avec sa marque Alpro, Danone investit 16,5 Millions d’euros sur son site d’Alsace

Alpro, leader européen sur le marché des boissons végétales annonce un investissement de 16,5 millions d’euros sur son site d’Issenheim dans le Haut-Rhin, pour l’installation d’une nouvelle ligne. Cette nouvelle installation sera opérationnelle dès juillet 2022 et permettra de soutenir la croissance de l’alimentation végétale. Avec cet investissement, Alpro confirme sa volonté de démocratiser le végétal et d’accompagner la croissance …

Végétal : Avec sa marque Alpro, Danone investit 16,5 Millions d’euros sur son site d’Alsace
Avec cet investissement, le site d’Issenheim devient le plus grand site de production de boissons végétales pour Danone en Europe Issenheim.

Alpro, leader européen sur le marché des boissons végétales annonce un investissement de 16,5 millions d’euros sur son site d’Issenheim dans le Haut-Rhin, pour l’installation d’une nouvelle ligne. Cette nouvelle installation sera opérationnelle dès juillet 2022 et permettra de soutenir la croissance de l’alimentation végétale. Avec cet investissement, Alpro confirme sa volonté de démocratiser le végétal et d’accompagner la croissance du marché en France en augmentant sa production de boissons à base de soja, d’avoine, de riz, d’amande, de coco et de noisettes. En investissant 16,5 millions sur son site historique à Issenheim, Alpro entend rester un acteur majeur qui contribue à ancrer le végétal dans les habitudes alimentaires des Français. 

Augmenter la capacité de production de 70 000 tonnes par an

La consommation du végétal a triplé entre 2013 et 2020 et elle pourrait croitre de plus de 50% d’ici 2025. En France, 40% des Français se déclarent flexitariens. «Avec cet investissement, nous nous inscrivons dans la volonté d’Alpro de démocratiser le végétal en augmentant notre capacité de production de 70 000 tonnes supplémentaires par an. Issenheim abritera le plus grand site de production de boissons végétales en France avec plus de 230 références qui seront disponibles dans toute l’Europe. Également attentif aux enjeux actuels et futurs, notre site œuvre au quotidien avec ses 400 agriculteurs partenaires pour favoriser un approvisionnement local et contribuer au développement d’une filière de soja dans la région» explique Frédéric Lebas, directeur du site d’Issenheim. 

Relocaliser le soja en France

L’ambition d’Alpro en tant que membre du collectif Sojaxa est de s’engager à soutenir le développement d’une filière de soja en France en travaillant en collaboration avec 400 agriculteurs du Haut-Rhin qui fournissent 80% du soja utilisé dans les boissons Alpro fabriquées en France. L’ensemble des partenaires s’engage aux côtés d’Alpro pour produire un soja 100% français tout en développant des pratiques agricoles respectueuses des ressources naturelles et de l’environnement. Alpro possède un portefeuille de 44 recettes déclinées en boissons végétales, alternatives végétales aux yaourts et aides culinaires. Aujourd’hui près de 80% du portefeuille Alpro en France est nutriscore A ou B. En réflexion constante sur l’amélioration de ses recettes, Alpro se fixe l’objectif que d’ici 2025, 65% de ses produits seront faibles en sucre, sans sucre ou ne contenant que les sucres présents dans les fruits de ses recettes. 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend