Aller directement au contenu

Doux

Marques citées
Doux dans l’actu

Quel avenir pour le pôle frais du groupe Doux ?

A une semaine du verdict du tribunal de Quimper, l’incertitude plane toujours sur l’avenir du pôle frais de Doux. Liquidé le 1er août dernier, le pôle frais du groupe agroalimentaire Doux connaît depuis le 10 août ses cinq repreneurs …

Doux, le reflet de l’agroalimentaire français ?

C’est le jour J ! Ce que l’on sait d’avance, c’est que quelque soit la solution choisie, à savoir l’offre de reprise de Sofiprotéol ou le plan de continuation de Charles Doux et de la banque Barclays, il y …

Vers une amélioration des offres de reprise du groupe Doux ?

Si l’on en croit Guillaume Garot, le ministre délégué à l’Agroalimentaire, les offres de reprise du groupe Doux se seraient améliorées grâce à la pression exercée par le gouvernement et les acteurs sociaux : « Depuis trois semaines, l’Etat a pesé, a …

Doux : 1500 licenciements minimum selon les syndicats.

Un comité central d’entreprise (CCE) a eu lieu hier mardi 17 juillet au siège du groupe Doux, placé en redressement judiciaire, afin de présenter les différentes offres de reprise du volailler. Il a duré toute la journée, et à …

Doux : les licenciements seront « inévitables ».

Alors que jusqu’au 23 juillet le tribunal de commerce planchera sur les différents dossiers de reprise proposés pour sauver Doux, les inquiétudes autour du nombre d’emplois qui seront supprimés grandissent.

Doux : qui raflera la mise ?

Alors que jeudi, date limite pour le dépôt d’offres de reprise du volailler Doux, sept repreneurs s’étaient manifestés, quatre autres sont venus grossir les rangs des acquéreurs potentiels depuis. Ainsi, les candidats au rachat sont :

LDC fait du zèle et propose sa solution pour Doux.

Le volailler LDC a publié aujourd’hui un chiffre d’affaires en hausse de 0,8% à 692,4 millions d’euros à l’issue du premier trimestre de son exercice 2012-2013, et même de 2,1% à périmètre identique et après retraitement du changement de …

Doux, les salariés seront fixés le 6 juillet.

L’actualité du groupe Doux a encore été riche ce weekend. A l’issue du comité central d’entreprise qui s’est tenu vendredi dernier, les syndicats ont annoncé que les salariés de groupe volailler Doux seraient fixés sur leur sort le 6 …

Les coopératives s’unissent pour sauver le groupe Doux.

Dans une interview accordée à LSA, le PDG de Coop de France, Philippe Mangin, a estimé que la date limite du 2 juillet fixée par les administrateurs judiciaires pour déposer des offres de reprise du volailler est trop court.

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend